Roche Bobois, la décoration comme art de vivre

Avec 250 magasins dans le monde et une certaine idée de la décoration à la française, Roche Bobois décline le mobilier dans ses atours les plus chics depuis 1950. En faisant appel à de grands designers du mobilier contemporain, la marque Roche Bobois est devenue incontournable, réputée pour ses choix à la pointe de la tendance.

Roche Bobois, la décoration comme art de vivre
© Roche Bobois

L'art de vivre selon Roche Bobois

Avec Roche Bobois, la décoration est un véritable art de vivre. Unique et marquée par une identité, celle de son créateur. Dès le début, de grands designers participent à l'aventure Roche Bobois qui va révéler leur personnalité artistique. La démarche de la marque est de faire du meuble un objet de décoration. Certains grands noms de la haute couture, comme Jean Paul Gaultier, n'hésitent pas à dessiner des collections de mobilier pour Roche Bobois. L'enseigne possède 250 magasins, implantés partout en France et dans le monde. Sur le site Internet, un outil innovant, le 3D Studio, permet de créer une image en 3D de son intérieur décoré avec les meubles Roche Bobois.

Des meubles urbains, classiques et écoresponsables

Le style Roche Bobois, c'est un équilibre parfait entre les grands classiques de la décoration et une inventivité avant-gardiste. Les collections de mobilier "nouveau classique" revisitent les formes, et des tissus au charme vintage leur apportent un esprit urbain contemporain. Des matières naturelles et une production au plus proche de l'artisanat font, depuis toujours, la réputation de la marque. Le mobilier contemporain, les canapés, comme le Mah Jong, les meubles TV, la literie, les luminaires ou encore le mobilier d'extérieur marient le verre, le métal et le bois, pour une décoration sobre et chic. Et il est possible de personnaliser le meuble de son choix en faisant varier les matières. Roche Bobois privilégie des matériaux et des modes de production qui réduisent l'impact sur la planète, pour rester fidèle à ses principes éthiques.