Alessandro Mendini : l'essence du design italien

Membre actif du radical design durant les années 1970, Alessandro Mendini est l'acteur incontournable du design italien. Une référence.

Biographie

Date de naissance 16/08/1931
Lieu de naissance Milan
Pays Italie
Site www.ateliermendini.it

Alessandro Mendini : créateur et innovateur

Alessandro Mendini, pionner du design italien, voit le jour à Milan le 16 août 1931. Alessandro a plusieurs cordes à son arc : il est à la fois designer, architecte, peintre et même écrivain. En 1959, il sort de l'école polytechnique de Milan où il perfectionne son savoir sur l'architecture. C'est la première étape de son immense carrière. En 1970, il s'oriente vers le journalisme, mais toujours dans les domaines de ses deux plus grandes passions : l'architecture et le design. Avant de créer Modo qu'il dirige jusqu'en 1979, il fait ses premières armes pour la revue Casabella de 1970 à 1976. Cette même année, il prend également la rédaction de Domus jusqu'en 1985. Il crée l'atelier Mendini, avec son frère Francesco en 1989.

Alessandro Mendini : l'idole du design

Sa renommée grandissante l'amène à être appelé par de grandes marques pour ses qualités de designer. Il collabore notamment pour Swatch, Alessi (il rend célèbre le tire-bouchon Anna G. en 1994 qui se veut être un "hommage ironique à une femme authentique"), Philips ou encore Swarovski aux débuts des années 1990. L'artiste est adulé par le grand public comme par ses pairs. Les récompenses internationales pleuvent : trois Prix Compasso d'or en 1979, 1981 et 2014, Chevalier des Arts et des Lettres pour la France en 1981, l'European Prize for Architecture 2014 à Chicago et la Laurea Honoris Causa de l'Académie des Beaux-Arts de Wroclaw en Pologne.

Alessandro Mendini : son oeuvre, sa philosophie

L'essence même de son oeuvre résulte d'une vision du monde unique. Son travail vise à rendre les objets plus colorés et décoratifs. Célèbre pour son travail pour la marque Alessi, Alessandro Mendini a réalisé d'autres créations, moins connues du grand public : le fauteuil Proust fantaisiste, le siège d'auteur Wassily, ou la chaise Universale qu'il recrée. Ses redesigns sont plus contemporains. Il est celui qui modifie et sublime par la recréation d'objets en y ajoutant couleurs et nouvelles matières. Sa carrière d'architecte n'en reste pas moins accomplie. Aux Pays-Bas : le Groningen Museum ; en Italie : le métro de Naples ; ou les 7 000 m de la Triennale de Milan en Corée. Autant d'édifices à rajouter à son palmarès.