Verrière immaculée

Sylvie tenait à ce que sa cuisine et son séjour puisse communiquer. En revanche, elle souhaitait que la cloison puisse être ouverte tout en pouvant se fermer afin que les odeurs et les bruits ne se répandent pas dans toute sa maison. Elle a donc opté pour une verrière accompagnée de portes coulissantes. Tout en bois, elle correspond au côté naturel du reste de la demeure et s'accorde avec les meubles tout en marquant tout de même une séparation. Voir le reportage
©  Sylvie Jung