Verrière intérieure : installation, utilisation, prix... Ce qu'il faut savoir

Dans un intérieur trop sombre ou trop petit, la verrière intérieure est là pour apporter lumière et sensation d'espace aux pièces, tout en les cloisonnant avec style. Quel modèle choisir ? Comment l'installer ? À quel prix ? Réponses.

La verrière intérieure n'est ni une véranda, ni une baie vitrée. Grâce à sa structure, elle permet de créer une séparation entre deux pièces sans pour autant les cloisonner, ce qui peut considérablement faire évoluer le lieu. Alors qu'il y a une dizaine d'années, la mode était au style loft et au "tout ouvert" dans l'intérieur, la tendance est aujourd'hui aux espaces modulables et évolutifs. La verrière d'intérieur permet de séparer physiquement les pièces, tout en donnant visuellement une impression d'espace grâce au vitrage qui laisse passer la lumière. De la chambre au salon, de la cuisine à la salle de bains, la verrière est LA bonne idée pour un intérieur de caractère. Voici en images des verrières inspirantes, pleines de style et des conseils pour la choisir, l'installer et à quel coût.

À quoi sert une verrière ?

Elle est généralement utilisée pour remplacer ou créer une cloison. Si son but premier est en effet de séparer un espace en deux pièces distinctes, les possibilités qu'elle offre sont complètement différentes. Là où lumière et chaleur disparaissent lorsque l'on fait construire un mur, la verrière permet de garder ces deux qualités premières. Transparent, le verre de la vitre laisse bien évidemment entrer le soleil et garde la température qu'apporte ce dernier. Ouverte sur la pièce, la verrière permet également de ne pas souffrir de la perte de l'espace que peut apporter une nouvelle cloison. Communicative avec l'extérieur, elle peut même donner l'impression d'avoir agrandi la pièce alors qu'on lui aura apporté un nouveau volume. Dans une suite parentale, elle peut devenir une tête de lit séparant l'espace nuit de l'espace salle de bains. Dans l'entrée, elle crée un sas lumineux et pratique. Dans la cuisine, elle permet de ne pas être incommodé par les odeurs dans le salon, tout en conservant luminosité, espace et communication entre les pièces. Coulissante, la verrière devient une porte et cloison modulable et originale. À noter cependant qu'au niveau isolation phonique, une verrière est moins efficace qu'un mur. Souvent, la verrière permet de gagner des mètres carrés utiles dans un appartement en créant de nouvelles pièces quand elle sert d'élément de décoration dans une maison, où l'espace ne manque pas.  

Quel style déco apporte une verrière ?

La bonne nouvelle, c'est que l'on n'a pas besoin d'avoir un intérieur au look particulier pour pouvoir bénéficier de l'installation d'une verrière. En revanche, il est important de choisir des matériaux qui correspondent à sa décoration. On n'optera surtout pas pour quelque chose d'ultra moderne si son salon est l'archétype même du style rustique ! Ainsi, les verrières sont souvent en acier ou en aluminium. Ces deux éléments seront parfaits si l'on a choisi une décoration de style industriel. Ils pourront également donner un côté "atelier" à la pièce. Si on suit plutôt les tendances de la déco de charme, plus douce, plus naturelle, on a la possibilité de choisir le bois. Couleurs et mesures sont ensuite à déterminer avec l'artisan que l'on a choisi. Faire le choix de passer par une entreprise spécialisée garantit un résultat optimal et surtout, aucun problème d'isolation. Après la tendance des verrières façon atelier d'artiste avec des plaques de verres verticales, la tendance est aux verrières constituées de carreaux de forme carrée

Combien coûte une verrière d'intérieur ?

Le coût de la verrière d'intérieur dépend bien sûr de nombreux facteurs : sa taille, les matériaux utilisés, les contraintes liées à son installation, s'il s'agit d'une taille standard ou du sur-mesure... Dans ce dernier cas, n'hésitez pas à demander plusieurs devis pour comparer les prix, et à envisager différentes options (notamment concernant le choix des matériaux) afin de trouver la verrière qui correspondra le mieux à vos attentes et à votre budget. La création d'une verrière pour séparer une pièce en deux (monter un muret, y installer la verrière, l'accrocher au plafond) ou son installation dans un mur non porteur existant coûte souvent moins cher qu'une verrière dans un mur porteur. En effet, l'ouverture d'un mur porteur, coûtant de 3 000 à 10 000 euros (inclus le coût administratif et la venue d'un ingénieur), est à privilégier uniquement si vous n'avez pas le choix et nécessite une demande à votre copropriété

La bonne installation une verrière

Bricoleurs du dimanche, faites-vous aider d'un spécialiste ou faites réaliser les travaux par un professionnel. Si une seule journée est nécessaire pour monter un muret, y poser la verrière et la maintenir au plafond ou pour ouvrir un mur non porteur et y encastrer la verrière, il ne faut pas sous-estimer les travaux. En effet, il faut s'assurer que votre mur n'est pas porteur ou semi-porteur (dans les anciennes constructions, un mur qui n'était pas porteur peut être aujourd'hui considéré comme semi-porteur si l'immeuble s'est stabilisé grâce à ce mur), qu'il n'y a pas de gaine technique avant de casser le mur et que le plafond est à même de recevoir la lourde structure métallique que représente la verrière. 

Où acheter une verrière ?

De nombreuses artisans, ferronniers ou serruriers, proposent des modèles et souvent, il est possible de faire réaliser sur-mesure le modèle de verrière de son choix. Des spécialistes proposent aussi différents modèles, de la verrière simple à la verrière coulissante, comme la marque Lapeyre. Mais chez les grandes enseignes, telles qu'Ikea, Castorama ou Leroy Merlin, vous trouverez aussi de nombreux modèles d'entrée de gamme de bonne facture.

15 exemples de cuisines avec verrière réussies :

(Merci à Alix Delclaux, architecte d'intérieur, et Véronique Degardin, chef de produit Lapeyre, pour leurs conseils)