Un lit suspendu

Peu de moyens, peu de place, mais beaucoup d'idées : c'est ce dont disposait l'architecte Jean-François Faure pour aménager son atelier et lieu de vie dans un vieil appartement parisien. Résultat : un univers à la fois masculin et ludique où tout est possible. Sous les anciens combles, dégagés de manière à accentuer la hauteur du plafond, se niche le lit, comme une cabane perchée dans un arbre. Ce petit coin d'intimité forme un cocon douillet, en mezzanine au-dessus du bureau.  Voir le reportage
©  Cécile Debise / Le Journal des Femmes