De bonnes surprises

A leur début, les travaux ont permis d'heureuses découvertes : derrière la peinture, des murs de pierre. Et grâce aux conduits de cheminée retirés, 4,5 m² ont été gagnés. Ces trouvailles ont poussé l'architecte à modifier son projet, afin de sublimer ces cloisons de pierre et de repenser l'espace. Aussi, les marques laissées par l'ancienne cheminée dans le séjour ont été conservées. 
©  Manuel Sequeira