Le Corbusier : quelles œuvres sont classées au patrimoine mondial de l'Humanité ?

L’annonce a été faite hier, dimanche 17 juillet : 17 œuvres de Le Corbusier, sur une cinquantaine, entrent au patrimoine mondial de l’Humanité, plus de 50 ans après la mort de l’artiste touche-à-tout.

Le Corbusier : quelles œuvres sont classées au patrimoine mondial de l'Humanité ?
© Claudio Divizia/123RF

Celui qui plaçait "la figure humaine au sommet" en ce qui concerne les arts rentre aujourd'hui au patrimoine mondial de l'Humanité. A travers 17 sites, construits sur quatre continents et dans sept pays, une partie de l'héritage laissé par l'architecte, urbaniste, peintre et sculpteur franco-suisse Charles-Edouard Jeanneret-Gris, dit Le Corbusier, prend une nouvelle ampleur et va avoir le droit à un plan de valorisation, sous la coupe de l'Unesco. Après deux refus, en 2004 et 2011, le dossier de l'architecte visionnaire a cette fois-ci été validé par l'institution, offrant un nouvel éclairage à l'œuvre de ce monstre sacré de l'architecture. "L'œuvre de Le Corbusier est une contribution majeure au Mouvement moderne, écrit l'Office fédéral de la culture suisse. Entre 1910 et 1960, ce courant novateur déclenche un débat à l'échelle mondiale sur le rôle de l'architecture. Il est également à l'origine d'un nouveau vocabulaire architectural, a modernisé les méthodes de construction et a cherché à répondre aux besoins de la société moderne, partout dans le monde."

La France, grande privilégiée

Sur les 17 sites retenus, la France en compte dix. Pas étonnant, quand on sait que Le Corbusier a beaucoup travaillé dans l'Hexagone. Ici, comme ailleurs, il n'aura pas fait l'unanimité, notamment concernant ses projets les plus imposants ; des "cités verticales" ou des "barres" comme on voit à Marseille, à Rezé ou à Firminy. Des lieux pensés à l'époque pour faire vivre en cohésion la population et répondre au besoin démographique.

En parallèle de cette annonce, l'Unesco a également signalé l'inscription de trois autres sites au patrimoine mondial : le chantier naval d'Antigua et sites archéologiques associés (Antigua-et-Barbuda), l'ensemble moderne de Pampulha (Brésil) et le parc national de Khangchendzonga (Inde).

Liste des 17 œuvres classées au patrimoine mondial de l'Unesco

  • ALLEMAGNE

- Les maisons de la Weissenhof-Siedlung au sein d'un lotissement pour travailleurs, à Stuttgart (1927)

  • ARGENTINE

- La maison du Docteur Curutchet, à La Plata, près de Buenos Aires (1949)

  • BELGIQUE

- La maison Guiette, à Anvers (1926)

  • FRANCE

- Les Maisons La Roche et Jeanneret, à Paris (1923)

- La Cité Frugès, à Pessac, près de Bordeaux, sud-ouest de la France (1924)

- La Villa Savoye et loge du jardinier, à Poissy en région parisienne (1928)

- L'immeuble locatif à la Porte Molitor, à Boulogne-Billancourt, en région parisienne (1931)

- La Cité radieuse, unité d'habitation à Marseille, sud de la France (1945)

- La manufacture Claude et Duval à Saint-Dié-des-Vosges, dans l'est de la France (1946)

- La chapelle Notre-Dame-du-Haut, à Ronchamp, près de Belfort, dans l'est de la France (1950)

- Le cabanon de Le Corbusier, à Roquebrune-Cap-Martin sur la Côte d'Azur (1951)

- Le couvent Sainte-Marie-de-la-Tourette, à Éveux au nord de Lyon (1953)

- La maison de la Culture au sein du quartier de Firminy-Vert, 2e plus grand site de l'architecte après Chandigarh, proche de Saint-Etienne, dans le centre-est de la France (1953)

  • INDE

- Le complexe du Capitole, à Chandigarh, à 250 km au nord de New Delhi (1952)

  • JAPON

- Le musée national des Beaux-Arts de l'Occident, à Tokyo (1955)

  • SUISSE

- La petite villa au bord du lac Léman (1923)

- L'immeuble Clarté à Genève (1930)

Maison du Docteur Curutchet © Daniel Ferreira Leites Ciccarino/123RF
Les maisons de la Weissenhof-Siedlung au sein d'un lotissement pour travailleurs, à Stuttgart (1927) © Claudio Divizia/123RF