Extension : les solutions pour agrandir ma maison

Surélévation du toit, verrière ou véranda... Il existe plusieurs solutions pour agrandir sa maison. Voici des exemples d'extensions de maisons, des idées et conseils pour vous accompagner dans cette transformation.

Vous souhaitez faire bâtir une extension de maison afin de gagner de la surface supplémentaire ? Vous avez le choix entre deux solutions principales : l'ajout d'une véranda dans le prolongement de la terrasse ou la construction d'un étage supplémentaire à votre domicile. Mais que faut-il savoir ? Avant de sauter le pas, prenez le temps de vous poser les bonnes questions.

Une extension de maison est-elle indispensable ?

Avez-vous réellement besoin de vous lancer dans ces grands travaux ? Aménager des espaces existants serait nettement moins encombrant ou coûteux... Si votre maison possède par exemple des combles aménageables ou un sous-sol non utilisé, vous pouvez accroître l'espace de vie sans avoir à empiéter dans le jardin ou à surélever la toiture !

  • Extension avec une véranda : construction légère et agréable, la véranda peut tout aussi bien accueillir une cuisine, une zone de détente ou un bureau. L'emplacement de la véranda doit être pensé pour recevoir le maximum d'ensoleillement durant la journée. De préférence, elle sera orientée au sud-est dans les régions chaudes et au sud-ouest dans les zones climatiques plus fraîches. Les matériaux les plus courants sont l'aluminium et le bois, qui offrent des avantages incomparables. Pour éviter les déperditions de chaleur en hiver et la surchauffe en été dans cette extension de maison, optez pour un double vitrage et la pose de stores.
  • Extension avec ajout d'un étage supplémentaire : surélever la maison entraîne des travaux beaucoup plus conséquents, et donc plus onéreux. Mais dans un contexte urbain très dense, c'est bien souvent la seule solution possible. N'oubliez pas de faire réaliser une étude des fondations et des murs porteurs du domicile par un bureau technique, afin de vérifier s'ils sont capables de supporter le poids de l'étage supplémentaire. Dans certains cas, des travaux de renforcement de la structure seront nécessaires pour ne pas mettre en péril tout l'édifice. La surélévation avec une structure prémontée en bois facilitera les travaux.

Extension de maison : quelle est la surface nécessaire ?

La toute première question à vous poser avant de réaliser une extension de maison est celle de la surface : avez-vous simplement besoin de quelques mètres carrés supplémentaires pour agrandir votre maison, ou bien d'une vraie pièce en plus, voire de plusieurs pièces ? Il est important de déterminer précisément ce besoin, car cela va avoir un impact de nombreuses choses, notamment le type d'extension à envisager. À savoir : les formalités administratives à effectuer sont différentes en fonction de la surface de l'extension de maison. Mieux avoir les idées claires avant de se lancer !

Le sol actuel permet-il une extension de maison ?

Avant toute chose, l'entreprise que vous avez sollicitée pour votre extension de maison doit faire une étude du sol sur lequel l'extension est prévue, surtout s'il s'agit d'un sol argileux. En effet, il est important de savoir si le sol actuel permet d'accueillir une pièce en plus. Cela permettra ensuite d'affiner le projet, voire d'envisager d'autres possibilités de localisation de l'extension et de déterminer le type de fondation à prévoir.

Faut-il une autorisation pour réaliser une extension de maison ?

Tout dépend de la surface ajoutée par cette extension de maison. Depuis le 1er janvier 2012, l'ajout d'une extension de maison inférieure à 40 m² ne nécessite plus forcément la demande d'un permis de construire, une simple déclaration préalable de travaux à la mairie de votre domicile peut suffire. Mais pour cela, vous devez respecter certaines conditions : votre commune doit être pourvue d'un plan local d'urbanisme (PLU), et la surface totale de votre habitation (en incluant la nouvelle extension) ne peut pas dépasser les 170 mètres. En revanche, si la surface ajoutée est supérieure à 40 m², il est nécessaire d'obtenir un permis de construire extension. Celui-ci doit être demandé en mairie. Dans tous les cas, il est utile de consulter le PLU : dans certaines communes, toutes les constructions, y compris les extensions de maison, sont interdites.

Actualités

Dossiers