Ateliers Le Tallec

Ateliers Le Tallec en un coup d'oeil

C'est en 1928 que Camille Le Tallec, diplômé de L'École du Louvre, reprend le petit atelier de décoration sur porcelaine légué par son père dans le 20e arrondissement de Paris. Il crée « L'Atelier Le Tallec ». À la fois chef d'entreprise et artiste, il confie la majorité des créations de l'atelier à des peintres talentueux comme Target et Toth. Le chemin de croix de l'église Notre-Dame-de-la-Paix de Saint Étienne, réalisé en émaux peints sur des plaques de lave, est l'une de ses seules oeuvres personnelles. C'est ensuite en l'honneur de sa fille Claire qu'il imagine, en 1957, le motif baptisé « Clairette ». Depuis son lancement, l'atelier jouit d'une réputation de travail soigné et délicat. Les nombreuses expositions de ses oeuvres lui apportent des clients renommés et la République française rendra hommage au savoir-faire de L'Atelier Le Tallec en offrant quelques-unes de ses pièces lors de mariages ou de couronnements princiers. En 1991, Camille Le Tallec disparaît et l'atelier est vendu à Tiffany & Co. Quatre ans plus, il est installé au Viaduc des Arts parisien.

Site officiel : http://www.atelierletallec.com