Quelle couleur pour une chambre à coucher ?

Pour se sentir dans sa chambre comme dans un véritable cocon, le choix de la couleur est très important. A quoi faut-il faire attention en priorité ? Nous vous aidons à faire le bon choix.

Choisir une couleur pour sa chambre : les paramètres à prendre en compte

Les couleurs ont une forte influence sur notre état d'esprit, notre psychisme et notre physique. Elles nous transmettent chacune des vertus qui leur sont propres, utilisées notamment en chromothérapie. Il faut donc commencer par découvrir les symboles et propriétés des couleurs, afin de s'entourer de celles qui conviennent à la fois à la pièce et son utilisation, mais aussi à nos attentes et nos besoins. Ensuite, il faut définir la ou les utilisations de cette chambre : lieu de repos, de sommeil paisible, de retrouvailles en amoureux. Pour certaines personnes, ce pourra être aussi une pièce dédiée à la lecture ou même à la réflexion. Il faut également à faire le point sur les manques ou les souhaits concernant cette pièce. Par exemple, si on est du genre insomniaque, une petite aide à l'endormissement serait appréciable ! Et face à la déprime d'une rupture, si les couleurs de la chambre nous aidaient à surmonter cette épreuve ?

L'étape suivante consiste à lister les couleurs "amies" de notre chambre : les vertus et bienfaits des couleurs doivent être en adéquation avec l'utilisation de la pièce et nos besoins. On procède ensuite à leur répartition, en déterminant les priorités : sommeil, relation avec son (sa) moitié, anti-dépresseur… La priorité déterminera le choix de la couleur dominante (souvent celle des murs). Les suivantes se retrouveront dans la décoration : couette de lit, coussins, rideaux, tapis, tableaux... mais aussi mobilier s'il n'est pas dans des tons bois ou neutres comme le blanc ou le crème.

Importance de la symbolique des couleurs

La symbolique des couleurs est primordiale dans ce choix. Si de grands fabricants choisissent avec soin les couleurs de leur logo, de leurs produits et de leurs emballages, ce n'est pas un hasard ! Nous relions forcément une couleur à des symboles qui seront pour nous positifs et/ou négatifs selon notre origine, notre personnalité, notre vécu. Prenons un exemple : le vert est le symbole par excellence de l'harmonie, du calme, de la nature et de l'espoir. Il possède des vertus rééquilibrantes pour notre esprit et notre organisme. Mais pour certaines personnes, il représentera aussi la jalousie ("vert de jalousie") ou la maladie (le fameux teint verdâtre). Nous devrons donc lister les symboles des couleurs choisies et vérifier que les positifs prennent le dessus sur les négatifs, ce qui est heureusement souvent le cas ! Dans le cas contraire, il y a alors un remède simple pour ne pas perdre les vertus d'une couleur "négative" : la déposer en petites touches dans la décoration. Sa perception sera mieux acceptée et deviendra alors positive.

Les couleurs "à éviter" dans une chambre

Il faut dissocier la couleur principale des complémentaires. D'une manière générale, les rouge, orange et jaune, dites "couleurs chaudes", sont souvent à éviter en dominante pour une chambre, car ce sont des teintes dynamiques liées à l'activité. Peu propices au repos, elles sont davantage dédiées aux pièces à vivre. En revanche, on pourra les retrouver dans la décoration. Une autre astuce consistera à privilégier les tons pastel, plus reposants, quelle que soit la couleur de base. Mais il n'y a pas vraiment de bonnes ou de mauvaises couleurs, tout est question de personne et de répartition dans la pièce. Le juste dosage est une des clés d'une décoration réussie.

(La rédaction remercie Catherine Blanchard, auteur du livre Rêves d'images, pour ses conseils.)

 

Conseils "Chambre"