Bien dormir : trouver le lit de ses rêves

Puisque l'on y passe un tiers de sa vie, choisir son lit n'a rien d'anodin. Mais face à l'ampleur de l'offre, se décider n'est pas évident. Confort, matériaux, innovations, esthétique... On fait le point pour des nuits de rêve assurées.

© Lit National

Comment choisir son lit ?

Dans un lit, sommier et matelas font la paire. Et même si ce dernier représente 80 % du confort du couchage, mieux vaut acheter ces deux éléments ensemble. Assurez-vous un bon couchage en optant pour un matelas suffisamment ferme pour que votre colonne vertébrale reste bien droite, mais aussi assez confortable pour vous détendre. Un matelas inadapté contraindra votre dos à un effort permanent, plus fatigant que reposant. Alors, testez votre future literie. "Mettez-vous en position sommeil, sentez vos épaules et vos hanches s'enfoncer légèrement dans le matelas, et votre colonne vertébrale maintenue", préconise Christine Péjaudier, directrice de l'entreprise Lit National. On ne peut essayer un matelas indépendamment d'un sommier. D'ailleurs, certains genres de sommiers ne s'associeront pas à certains types de matelas. "A plots, électrique, à ressorts, à lattes, à plancher… Là encore le choix d'un sommier reste personnel et l'ancien fonctionne très bien : le ressort traditionnel offre le même confort qu'un sommier ergonomique pourvu qu'il soit associé à un matelas de bonne qualité", précise Christine Péjaudier. 

Literie Duo-Rêve par Lit National

Choisir son lit demeure quelque chose de subjectif puisque, selon la taille, la corpulence et les préférences de chacun, les perceptions varient. "D'où l'avantage du sur mesure. Grâce à luinous avons imaginé Duo-Rêve, un lit double personnalisable, idéal pour un couple dont les besoins seraient différents", poursuit Christine Péjaudier. Néanmoins, selon Vincent Balestrat, fondateur de la marque Lusseo, "tester une literie quelques minutes n'est pas toujours concluant. Après un an d'utilisation, un couchage peut se révéler très décevant". Alors, fiez-vous au prix, il vous permettra de jauger la qualité de la literie. "On ne peut espérer un bon couchage à 200 euros. Rien de tel qu'un spécialiste de l'univers de la nuit lorsque l'on compte s'offrir une nouvelle literie, pour nous diriger et nous conseiller", continue Christine Péjaudier.

Dormir bien, dormir sain

Un matelas se compose de différents matériaux naturels ou synthétiques, parfois mêlés d'innovation. Seulement voilà, s'offrir le dernier produit sorti est-il le gage d'un bon sommeil ? Rien n'est moins sûr car l'importance accordée à l'aspect écologique et environnemental de la consommation grandit. Pour Christine Péjaudier, l'achat d'un matelas se décide en deux temps d'abord avec ses sensations : suis-je bien installée ? Puis, selon ses convictions : "bien que confortables, les matelas en mousse, mousse ou gel à mémoire de forme, en latex synthétique sont issus du pétrole. Reste à savoir ce que l'on souhaite respirer la nuit et dans quoi l'on préfère investir", explique-t-elle.

La marque Le Lit National n'utilise que des matériaux naturels qui offrent une meilleure ventilation, puisqu'ils respirent, et donne sa préférence à la laine pour ses qualités thermiques incontestables, hygiéniques et son aspect durable. "Nous offrons à nos clients la possibilité de refaire leur matelas lorsqu'il commence à s'affaisser, en le cardant, c'est-à-dire en redonnant forme à la matière, à vie. Dès lors ils ne paient plus que la main d'œuvre, soit la moitié d'un matelas neuf", continue-t-elle. Une bonne literie jouit d'une longévité de 7 à 10 ans, qu'un entretien régulier optimisera.

Où se trouve l'innovation dans la literie ?

D'après Christine Péjaudier, la recherche en matière de literie tend à se réapproprier et à réadapter ce qui existe déjà en termes de confort et de prise en charge. "On travaille désormais énormément sur la multiplication des couches pour proposer des hauteurs et des conforts de matelas différents, et sur le coutil, ce tissu qui enveloppe le matelas. L'esthétique occupe une place croissante. Entre naturel et synthétique l'enjeu est identique", souligne-t-elle.

Literie Lusseo

Conscient de ces diverses problématiques, Vincent Balestrat a, de son côté, conçu Lusseo, en 2011 : il s'agit d'un système de literie haut de gamme à des prix relativement accessibles. Ici, les ressorts ensachés qui favorisent la ventilation ne sont pas dans le sommier, mais directement logés dans le matelas. Enveloppés de tissus, ces ressorts (810 pour un lit en 180 x 200 cm) assurent un soutien et un maintien adaptés à chacun. Le surmatelas intégré garantit pour sa part un confort optimal. "Ce système est déjà utilisé dans l'hôtellerie de luxe afin que chaque client, qu'importe son gabarit, passe une agréable nuit et ne se réveille pas plus fatigué qu'en se couchant." L'entrepreneur a supprimé les intermédiaires et ne les distribuent que sur Internet afin de les rendre abordables, assurant l'installation et le service après-vente. Passionné par cet univers, le patron de la maison va même plus loin en proposant aujourd'hui un surmatelas, le Menopad, riche en charbon actif. Celui-ci améliorerait non seulement le confort du couchage, mais réduirait aussi les symptômes de la ménopause, agissant le stress, la circulation du sang, les bouffées de chaleur de son occupante. 

Sites : lusseo.com et www.litnational.com