Choisir un lit superposé : ce qu'il faut savoir

Pratiques pour gagner de la place, les lits superposés permettent d'optimiser l'espace et d'aménager facilement une petite chambre. Quel modèle choisir, avantages, inconvénients et règles de sécurité… Conseils pour ne pas se tromper.

Choisir un lit superposé : ce qu'il faut savoir
© Cécile Debise/Journal Des Femmes

Adaptés aux petits espaces, les lits superposés permettent de gagner de la place sans trop rogner sur le confort. Ce type de structure est idéal pour des enfants qui partagent une chambre, à la maison ou chez les grands-parents pendant les vacances. Autre option gain de place : un lit en hauteur, type mezzanine, pour les ados en quête d'un espace bien à eux, ou les studios vite encombrés.

Si vous n'éviterez pas la dispute pour savoir qui prendra le lit du haut, sachez néanmoins que le lit superposé n'est pas adapté aux enfants de moins de 6 ans. Les tout-petits dormiront donc sur le matelas du bas. Vous n'échapperez sans doute pas non plus aux bavardages et autres fous rires une fois les lumières éteintes. Certains apprécieront ces moments de complicité, d'autres regretteront un manque d'intimité, mais pour que chacun s'y sente à l'aise, il y a certaines choses à ne pas négliger.

Les points à vérifier avec un lit superposé

La sécurité est primordiale avec des lits superposés

La sécurité est bien sûr un aspect sur lequel on ne peut pas faire de compromis. Vérifiez que l'accès au lit, notamment celui du haut, est sécurisé, et que la construction réponde aux normes européennes. L'échelle (ou l'escalier) doit être solide et bien fixée. Les enfants aiment souvent y grimper pour jouer, mieux vaut s'assurer qu'elle ne risque pas de se décrocher. Pensez à vérifier la qualité des lattes, en particulier pour la couchette du haut. Assurez-vous également que le lit superposé est équipé d'une barrière des deux côtés pour éviter les accidents bêtes : il peut arriver d'oublier que l'on se trouve en hauteur et tomber du lit au milieu de la nuit ou en se levant le matin. Mieux vaut prévenir que guérir.

La stabilité des lits superposés

C'est un autre point important. Un manque de stabilité peut générer une sensation d'insécurité et de fragilité de la structure. Cela peut également perturber le sommeil et, bien sûr, faire du bruit à chaque mouvement.

La bonne distance entre les deux lits, et entre le lit du haut et le plafond

Lit superposé ou mezzanine, il faut prévoir un espace d'au moins 60 cm entre le matelas du haut et le plafond. Prenez les mesures et choisissez bien leur emplacement, en particulier dans une chambre en sous-pente. L'espace doit également être suffisant entre le lit du bas et le lit du haut. Il faut en effet pouvoir s'asseoir sans se cogner la tête. Même chose avec une mezzanine, on doit pouvoir se tenir debout en-dessous sans problème.

Lits superposés : quel modèle choisir ?

Il existe plusieurs sortes de structures :

  • les lits superposés classiques avec deux lits l'un au-dessus de l'autre ou disposés en équerre. Certains offrent même une troisième possibilité de couchage avec un matelas dissimulé dans un tiroir sous le lit du bas ;
  • les lits superposés dissociables qui permettent de faire deux lits séparés quand les enfants grandissent et qu'un besoin d'intimité se fait sentir ;
  • un lit haut type mezzanine avec un matelas en 140 cm, idéal pour libérer de la place au sol et installer dessous un coin bureau ou un espace détente. Ce type de structure convient bien aux adolescents qui recherchent une certaine liberté, ou aux petits appartements dans lesquels le moindre centimètre carré compte ;
  • un lit haut 3 en 1 (lit/bureau/rangements). Il ne s'agit pas ici d'un vrai lit superposé mais d'une structure avec un lit en hauteur qui permet là aussi d'optimiser l'espace, et que l'on peut moduler en fonction de ses besoins : couchage, travail ou loisir ;
  • des lits superposé avec structure en bois ou métal ? Le bois est un matériau robuste et durable qui offre en plus une excellente stabilité. Il convient bien aux petites structures destinées aux enfants. Privilégiez des panneaux en bois massif, comme le sapin par exemple. Le métal, lui aussi solide mais plus léger, est un bon choix pour les mezzanines.

(Merci à Jérôme Loizeau, chef de produit chez Gautier France, pour ses conseils.)