Une ciel de lit pour une déco de rêve

La mode, c'est connu, n'est qu'un éternel recommencement. Le ciel de lit, ces tentures disposées au-dessus du lit, était de rigueur dans les familles royales. Et justement, vous vous êtes toujours senti une âme de princesse. Il est grand temps de remettre le ciel de lit au goût du jour.

Le ciel de lit à colonnade

Le lit à baldaquin est le parfait exemple de ciel de lit à colonnade. La présence de colonnes permet notamment de faire varier les tissus. Avec cinq possibilités (une pour chaque côté du lit et une au-dessus), le choix est vaste. Attention à ne pas risquer le "too much" avec cinq coloris et cinq matières différentes. L'objectif reste de passer des nuits agréables, pas d'être enfermée dans une bulle psychédélique. On est au XXIe siècle, les matières modernes peuvent faire de très jolies colonnes, il n'y a pas que le bois. Même si dormir dans le même lit que Sissi vous a toujours fait rêver, oubliez le ciel de lit à colonnade si vous habitez une petite surface. Princesse rime avec château, pas avec studio.

Le ciel de lit suspendu

Rien n'est perdu pour autant. Moins encombrant et plus discret, le ciel de lit qui s'accroche au plafond. Choisissez une matière souple, légère, voire délicatement transparente comme le satin pour un côté oriental digne des "Contes des Milles et Une nuits". Pour une ambiance plus feutrée, préférez une matière plus épaisse comme la toile de Jouy. Dans tous les cas, évitez le ciel de lit blanc à petit maillage qui ferait trop moustiquaire. Préférez une couleur assortie à vos tables de chevet. Veillez à bien choisir la forme de votre ciel de lit suspendu. De forme ronde, carrée, octogonale, etc., elle dépend de l'armature qui se fixe au plafond. C'est cette forme initiale qui décidera du tombé de lit. Petite astuce, veillez à ce que le ciel du lit descende jusqu'au plancher et ne s'arrête pas au matelas, cela donnera un style plus "habillé".