Partager cet article

RSS
Conseil
 
04/07/2007

Quelle couleur choisir pour son salon ?

La couleur du salon doit être étudiée en fonction de nombreux paramètres. Volume, meubles, luminosité, rien ne doit être laissé au hasard. Florence Bontemps, décoratrice d'intérieur et fondatrice de Déco&Motion, livre ses conseils afin de choisir la couleur idéale.
  Envoyer Imprimer  

 
Conseil
 
 

Florence Bontemps, fondatrice de Déco&Motion.

 

Quels sont les paramètres à prendre en compte lorsque l'on souhaite choisir la couleur de son futur salon ?

Le choix de la couleur n'est pas simple et dépend d'un certain nombre d'aspects. Il faut en effet regarder la pièce dans son intégralité, son volume, sa forme… Le choix de la couleur dominante doit se faire, en premier lieu, en fonction de l'espace proposé. Si la pièce est grande, les changements de teintes pour créer du rythme sont les bienvenus. A l'inverse, il est préférable, d'opter pour une seule couleur dans un espace réduit. Etudier la teinte et les matières des revêtements déjà existants (carrelage, parquet, lambris, mat, brillant…) est aussi très important. Pensez à la luminosité et à l'orientation des fenêtres. Si elles sont disposées au nord, on optera davantage pour des couleurs chaudes. Il faut aussi tenir compte du mobilier et du style que l'on souhaite apporter à la pièce. La couleur peut également mettre en avant une cheminée, un tableau, des moulures, des poutres, ou au contraire les mettre entre parenthèses. Si le salon donne sur l'entrée ou sur une cuisine américaine, il faut aussi travailler en fonction des tons de ces autres pièces afin de trouver des teintes complémentaires et de donner du peps à l'ensemble. Pour finir, il faut s'intéresser au caractère, au mode de vie de la famille, à ses goûts, ses désirs, ses attentes et ses habitudes de vie dans l'espace. La couleur arrive donc au fur et à mesure dans le salon. Elle anime, réveille certains meubles, redonne de la vigueur au séjour où chacun retrouve finalement son identité.

La symbolique des couleurs est-elle importante ?

Effectivement, il faut prendre avec précaution la signification des couleurs, qui a une dimension psychologique importante, afin de déterminer son impact. Les couleurs chaudes représentent l'enthousiasme. Mais le rouge signifie force, passion, interdit et il sera donc difficile de l'utiliser pour un coin bureau par exemple, contrairement au jaune. L'orange donne la pêche et entraîne créativité et communication. De leur côté, les couleurs froides ont un effet rafraîchissant, zen et apaisant. Le bleu et le turquoise évoquent le repos, et donnent une impression d'espace. Le violet invite à la méditation. Le vert, qui est situé au centre du spectre chromatique, évoque la nature. Les gens ont des références et associent les couleurs à leur origine naturelle. Le noir et le blanc sont des couleurs très utilisées en déco. Ils ont chacun un aspect positif et négatif. Le noir évoque le mystère, la séduction, mais également la mort. La pureté et l'innocence du blanc s'opposent à son côté froid et impersonnel. En termes d'harmonie de couleurs, on a trois possibilités. Un décor classique monochromatique autour d'une teinte déclinée (jaune d'or, pastel, citron…) : le regard sera alors attiré par des jeux de matières. Deuxième possibilité, un décor de contraste créé par des couleurs complémentaires qui peuvent choquer à l'œil. Ou alors, troisième option, une recherche d'équilibre et d'harmonie grâce à des teintes proches sur le cercle chromatique.

Quelles sont les tendances actuelles ?

L'ambiance "nature" est beaucoup demandée. Ce décor "dedans/dehors", où le regard se prolonge vers l'extérieur, donne une impression de continuité. On utilisera des camaïeux de couleurs grès et sable avec des touches plus vives comme un panneau vert en mousse. On jouera avec des stickers végétaux et on optera pour du mobilier en chêne clair, un parquet en chêne blanchi mat, du lin… L'ambiance "déco bohème", forte de contrastes, fait appel à des couleurs très riches et profondes, comme le violet et l'aubergine ou des couleurs vives comme le vert anis et le framboise. Orange, mandarine, moka, chocolat sont également tendance. On ose la fusion des styles en introduisant un décor très chaud qui s'accorde bien avec du mobilier zingué, un canapé très large en daim… Les ambiances "baroque", "ville/campagne" ou encore "design" sont également dans l'air du temps.

Auriez-vous un conseil de pro à confier à nos lectrices ?

Si l'espace est vide, il faut absolument penser au décor, à l'ambiance future et au mobilier que l'on va introduire. Dans le cas contraire, il faut prendre en considération les matières et les couleurs déjà existantes. En un mot : réfléchir au salon dans son ensemble !

 

» Le site de Florence Bontemps : www.decoemotion.com

Et toujours notre quiz "Que savez-vous de l'utilisation des couleurs en déco?"



Magazine Déco Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT
Votre avis sur cette publicité

Sondage

En déco, dans quel domaine aimeriez-vous recevoir les conseils d'un expert ?

Tous les sondages