Comment choisir son plan de travail

Aujourd’hui, la cuisine est au cœur de nos maisons. Devenue une pièce majeure, qu’on ne cache plus à nos visiteurs, elle mérite qu’on y accorde une bonne partie de notre budget déco. Le plan de travail est un des éléments les plus importants de la cuisine. En effet, d’un point de vue esthétique, cela fait partie de ce que vous allez voir en premier. Mais d’un point de vue pratique, c’est également l’endroit où vous allez passer le plus de temps. C’est là que vous allez découper, cuisiner, éplucher, essuyer, déposer vos plats sortant du four... Soumis à un usage intensif, il doit correspondre à votre façon de cuisiner, et répondre à tous vos besoins. Alors ne vous trompez pas !

Quel plan de travail choisir pour la cuisine ?

Les critères à prendre en compte sont évidemment l’aspect esthétique et financier, mais aussi la résistance à la chaleur, aux chocs, aux rayures, la facilité d'entretien, etc.

Bois, béton, verre, carrelage, métal, matériaux synthétiques : il existe un large éventail de possibilités et il est souvent difficile de choisir ! Voici une série de solutions qui s’offrent à vous avec leurs avantages et leurs inconvénients. N’hésitez pas à combiner plusieurs matériaux pour votre plan de travail (deux constituent la solution idéale pour ne pas donner un effet trop chargé à votre cuisine).

Carrelage

Si cela correspond à vos critères esthétiques, vous pouvez choisir un plan de travail carrelé. Peu actuel en terme de tendance déco, il peut cependant s’harmoniser avec le reste de votre cuisine.
Avantages : il s’entretient très facilement. Résistant aux produits d’entretien et aux tâches (selon le carrelage choisi). Le choix est vaste. Peu cher, solide. Facile à poser, vous pouvez facilement le faire vous-même.
Inconvénients : aspect non lisse. Les joints s’encrassent vite. Des éclats peuvent apparaître suite à des chocs. 
Conseils : optez pour des carreaux de grande taille afin de limiter les joints. Bien choisir son carrelage : la faïence sera peu résistante et, au contraire, le grès est conseillé dans ce cas-là.

Grès cérame

Mélange d’argile et de silice teinté d’une couche d’émail, le grès cérame présente des teintes assez tendance.
Avantages : solidité, résistance à la chaleur, aux tâches et aux rayures.
Inconvénients : son prix - le grès cérame est assez cher - et on ne peut l’utiliser que sur une longueur de 3 mètres environ. 

Pierre

La pierre donne tout de suite un aspect esthétique « très chic » qui séduit beaucoup de monde. Les plus répandues sont le granit, le marbre, le grès, le calcaire. Nous en verrons certaines plus en détails.
Avantages : l’esthétique et la variété de styles de pierres et de teintes. Résistance. Entretien et nettoyage faciles.
Inconvénients : sensibilité aux liquides. Le prix. Le poids. La pose se fait uniquement par un spécialiste.

Granit

Veiné, uni ou moucheté, le granit est très utilisé tant pour les plans de travail de cuisine que pour les salles de bains. Il existe plusieurs types de finition : effet brillant ou satiné (selon le polissage de la pierre).
Avantages : grande résistance à la chaleur, aux rayures, aux tâches et produits acides. Conçu pour durer.
Inconvénients : son prix et son poids.
Conseils : pour les budgets un peu plus serrés, envisagez les matériaux synthétiques. Le grain de granit possède presque les mêmes caractéristiques mais son prix en revanche est plus abordable.

Bois massif

Dans une cuisine contemporaine ou rustique, le bois est apprécié avant tout pour son côté convivial. Synonyme de naturel et de confort, ce matériau revient aujourd’hui en force dans les cuisines.
Avantages : esthétique par son côté chaleureux et naturel. Il s’embellit avec le temps, résiste à la chaleur et aux chocs et absorbe les bruits.
Inconvénients : son prix. Plus cher que le stratifié, il reste abordable si vous choisissez les premiers prix. Plus le bois est dur, plus il est cher ; les prix peuvent vite grimper.
Conseils : la résistance du bois va dépendre de son bon entretien avec un traitement régulier pour éviter les tâches. Le bois est sensible aux rayures. Un bois dur sera plus résistant et aura moins tendance à « gondoler ». Ce matériau est sensible aux brûlures et aux tâches.

Stratifié

Le stratifié est sûrement le matériau le plus répandu pour les plans de travail. Il est constitué d'aggloméré hydrofuge de haute densité. Ces agglomérés peuvent parfois gonfler si des liquides s’infiltrent, soyez donc vigilants et n’optez pas pour les premiers prix.
Avantages : s’entretient facilement, se pose également aisément. Son prix : très bon rapport qualité/prix. Sa variété de couleurs et de motifs.
Inconvénients : sa résistance au temps et à la chaleur.
Conseils : préférez le stratifié au mélaminé : plus cher mais aussi plus solide. Ne choisissez pas une épaisseur trop mince pour votre plan de travail pour éviter qu’il ne « fasse des vagues ». Et, comme pour le bois, pensez à utiliser un dessous de plat et une planche à découper !

Métal

Les plans de travail en métal sont très appréciés, particulièrement pour leur beauté et leur intégration dans des cuisines très modernes.
Avantages : esthétique. L’inox est le plus utilisé car il possède de nombreuses qualités : il résiste à la chaleur et à la corrosion, il ne se tâche pas, s’intègre à de nombreux éviers et accessoires eux aussi en inox et est très hygiénique (antibactérien). Sa pose est assez simple. Entretien très facile (posé sans joints).
Inconvénients : il marque facilement : on voit vite apparaître les traces de doigts. Le bruit lorsque l’on fait tomber quelque chose dessus.
Conseils : L’inox est cher mais il existe différents types de métal à divers prix.

Béton

Le béton est très tendance. Il se voit de plus en plus dans les cuisines.
Avantages : le principal avantage du béton est son esthétique. On choisit d’abord le béton pour son look. Il existe différentes finitions possibles. Il peut être teinté ou ciré. Il est résistant et facile à nettoyer.
Inconvénients : la pose est compliquée car la matière est dure à travailler. Son prix : souvent assez élevé.

Verre

Un plan de travail en verre sera du plus bel effet. Mais si ce type de plan est rare, cela s’explique par ses inconvénients assez nombreux.
Avantages : son principal atout est son esthétique, sa beauté (s’il est bien entretenu et propre), sa luminosité. Le verre pourra être utilisé si vous souhaitez apporter de la lumière dans un espace un peu sombre. Solide.
Inconvénients : zones de fragilité malgré sa solidité (angles et tranches). Prix élevé. Ne résiste pas aux rayures ni aux chocs.
Conseils : si vous souhaitez du verre, utilisez-le en combiné avec d’autres matériaux, en le privilégiant aux endroits ou son utilisation sera moins intensive (table, dessus de bar…).

Corian

Le Corian (marque déposée) est composé de minéraux naturels et de résine. Il est très apprécié des architectes et designers car il est thermo formable et permet d’obtenir toutes les formes possibles (angles arrondis, bar d’un seul tenant…).
Avantages : il permet une grande créativité. Il possède toutes les qualités des matériaux vus précédemment : il est solide et dur comme la pierre, résiste aux chocs, à la chaleur, permet de multiples coloris, hygiénique et facile à entretenir, réparable, intégrable aux éviers et vasques réalisés en Corian et ses joints ne sont pas visibles après soudure. Il fait actuellement partie des meilleurs matériaux.
Inconvénients : le Corian présente tout de même des inconvénients. Son prix est le critère négatif majeur car très élevé. En outre, il se raye facilement.
Conseils : si le critère financier n’est pas un problème pour vous, ce matériau combine beaucoup de critères esthétiques et techniques. En revanche si son prix est un obstacle, il existe aujourd’hui d’autres matériaux composites à des prix inférieurs. S’ils ne permettent pas tous autant de possibilités au niveau des formes, la plupart possèdent néanmoins beaucoup de caractéristiques semblables. Les pierres reconstituées de quartz et de résine, par exemple, offrent également une large palette de coloris, un entretien facile, une très grande résistance (solidité, résistance aux tâches, aux rayures)…

Vous avez maintenant une idée de l’essentiel de ce que vous pouvez trouver dans ce domaine. Après, « tout est affaire de goût » : c’est vous qui savez ce qui vous correspond le mieux ! A vous de voir quels sont les critères que vous souhaitez privilégier !

Et aussi : dossier spécial Cuisine

 
Images © Elodie Rothan