La cuisine avec verrière, mi-ouverte mi-fermée

La verrière investit les intérieurs. A raison. Elle permet d'isoler sans cloisonner et de donner un aspect distingué à une cuisine toute simple. Zoom sur ces verrières qui habillent la cuisine.

A l'heure où la tendance est à l'ouverture des pièces façon loft, installer une verrière pour remplacer une cloison est une très bonne idée. Elle dissocie les pièces sans boucher la vue. Ainsi, depuis la cuisine, on conserve une belle perspective sur la salle à manger ou le salon, tout en ayant les avantages d'une cloison : isolation vis-à-vis des bruits et des odeurs. Cette pièce de vie qu'est la cuisine devient alors mi-ouverte, mi-fermée. De plus, elle apporte une touche d'élégance et de modernité et transforme complètement l'architecture de la pièce. Généralement en métal, la structure d'une verrière intérieure - qu'elle soit peinte en noir, en blanc ou patinée pour un effet brut, voire rouillé - convient parfaitement pour un intérieur de style atelier ou indus'. Mais pas seulement ! Elle se conjugue également très bien avec une décoration plus design, récup' ou encore campagne chic.

Côté usage, la verrière dans la cuisine est rarement complètement fixe : un ou plusieurs battants du vitrage sont souvent mobiles, façon fenêtre ou même porte. Ce qui permet de passer les plats, par exemple, communiquer plus facilement et même circuler de la cuisine au séjour dans la cas d'une verrière intérieure avec porte.