Les erreurs à éviter avec une cuisine ouverte

Conviviale et aérée, la cuisine ouverte est tendance et se transforme désormais en pièce à vivre. Mais pour que ses avantages ne deviennent pas des inconvénients, voici quelques écueils à éviter dans son aménagement.

© Cécile Debise/Journal Des Femmes

Si la cuisine ouverte est aujourd'hui une pièce à vivre, avoir l'impression de vivre dans la cuisine, non merci ! Pour éviter que les odeurs ne se répandent dans toute la maison, on commence par ne pas faire l'impasse sur la hotte. Pour qu'elle s'intègre au mieux dans le décor de la cuisine ouverte sur le séjour, on évite la hotte casquette et on opte pour un modèle encastré plus discret.

Côté bruit, il est tout aussi indispensable, dans un espace ouvert, de limiter les nuisances sonores :  on prévoit donc des appareils électroménagers les plus silencieux possible. Si une hotte aspirante doit être suffisamment puissante, attention au bruit : il est multiplié par deux tous les 6 décibels supplémentaires. Idem pour le lave-vaisselle, on préfère un modèle qui ne dépasse pas 50 décibels.

Une cuisine ouverte bien rangée

Avec une cuisine ouverte, on ne fait pas non plus l'impasse sur le rangement. On évite les plans de travail encombrés - qui seront visibles depuis le salon - et on prévoit un nombre de placards et tiroirs suffisant.

Cuisine Kadral par Castorama © Castorama

Pour un aspect esthétique de l'espace plus soigné, il est bien de choisir de l'électroménager intégré qui, contrairement à l'encastré, permet de dissimuler les différents appareils. Pour le petit électroménager, on prévoit aussi de jolis éléments (sans oublier la poubelle !). Que ce soit avec des finitions chromées, un total look black ou, au contraire, des couleurs, l'ensemble créé sera ainsi plus harmonieux.

Des revêtements murs et sols aux matières adaptées

Côté matières, si on soigne le visuel, on pense aussi à l'entretien. Au sol, on évite les carreaux de ciment par exemple. Très jolis, ils sont malheureusement aussi très fragiles et difficiles à nettoyer (les taches de graisse en particulier lui seront fatales). Quant aux murs, on choisit plutôt une peinture satinée lessivable.

Cuisine ouverte : comment l'aménager malin ?

Pour une pièce agréable à vivre, il faut prévoir suffisamment d'espace entre les différents éléments. Et compter au moins 1,50 mètre entre le plan de travail et l'espace repas : on doit pouvoir circuler aisément ou encore reculer sa chaise sans heurter les meubles.

Attention aussi à l’îlot central. Très tendance, il peut malheureusement se révéler inconfortable, en particulier si on l'envisage comme espace repas : rangements et chaises hautes n'en font pas le meilleur endroit pour s'asseoir. Il convient aussi d'être vigilant à l'endroit où on l'installe car une fois fixé, il ne pourra plus être déplacé. Une table de cuisine, que l'on choisit avec rallonge, est donc préférable, surtout si l'on aime recevoir et passer du temps à table.

L'éclairage sur mesure de la cuisine ouverte

Côté éclairage enfin, on évite les lumières trop fortes. On prévoit ainsi un variateur pour pouvoir moduler la luminosité en fonction de ses besoins. Et on pense à installer de petites ampoules Led sous les meubles hauts pour éclairer le plan de travail.

(Merci à Virginie Debacq de Maulmin, architecture d'intérieur, www.unterritoire.com, pour ses conseils)