Peindre une crédence de cuisine

Rapide et simple d'utilisation, la peinture est une solution économique pour relooker une crédence devenue cracra ou démodée. Quel type de peinture choisir ? Comment l'appliquer ? Conseils pour ne pas se tromper au moment de repeindre sa crédence de cuisine.

Peindre une crédence de cuisine
© Leroy Merlin

Quelques coups de pinceaux peuvent facilement rénover une vieille crédence sans trop alourdir la facture si vous n'avez pas les moyens de la changer. Grâce à des gammes de peintures de plus en plus larges et de plus en plus techniques, il est aujourd'hui possible de peindre quasiment tous les supports sans forcément être un expert. Carrelage, inox, verre, stratifié, quel que soit le type de crédence que vous souhaitez rénover, il existe des solutions.

Repeindre une crédence : quelle peinture choisir ?

Utiliser des peintures multi-supports (bois, stratifié...)

Parce qu'une crédence en voit généralement de toutes les couleurs dans la cuisine (projections d'eau, de graisse, mais aussi détergents, éponges abrasives…), mieux vaut s'assurer d'une bonne adhérence de la matière. Au rayon des peintures "classiques", les peintures multi-supports conviennent parfaitement à ce type de petits travaux de rénovation ou relooking car elles permettent de repeindre sans difficultés la plupart des matériaux, et proposent en plus une vaste palette de couleurs. Elles s'appliquent en deux étapes : d'abord une sous-couche, puis la peinture elle-même.   

Peindre une crédence en carrelage ou en verre

Il existe également des peintures spécifiques qui promettent de vous faciliter la tâche grâce à une application simplifiée. C'est le cas des peintures spéciales carrelage (ou pour le verre), qui s'appliquent directement sur la surface concernée. Mais une crédence étant une zone très exposée, il est préférable de ne pas faire l'impasse sur la sous-couche, garantie d'une meilleure accroche et donc, d'une meilleure tenue.

Peindre une crédence en inox

Il existe aussi des peintures de rénovation dédiées aux supports en inox. Formulées à base de résines et de pigments métalliques, elles permettent d'unifier la surface et de lui redonner de la brillance, et sont conçues pour résister aux rayures et à la chaleur. Pour une application ciblée, certaines sont même conditionnées en aérosol.

Peindre une crédence : les étapes à suivre

  • Dégraisser à fond. Quel que soit le type de peinture choisi, il est impératif de nettoyer votre crédence avant de passer à l'étape peinture. Pour que la matière accroche, il faut éliminer toutes traces de graisse, poussière et autres saletés accumulées à la surface. Commencez par lessiver la zone à peindre avec un détergent à base de soude (type St-Marc), puis terminez à l'acétone pour dégraisser totalement.
  • Poncer. La peinture tient mieux sur un support qui accroche. Pour une meilleure adhérence, il est donc préférable d'égrainer la surface au papier de verre, en particulier s'il s'agit de carrelage pour " casser " le côté brillant du vernis.
  • Deux couches de peinture. C'est la règle pour un résultat optimal. Une fois le support prêt, procédez par étapes : d'abord la sous-couche puis, une fois sèche, appliquez la peinture en respectant le temps de séchage indiqué entre chaque couche. Vous pouvez utiliser un petit rouleau laqueur (à poils courts) ou un pinceau brosse pour les zones plus difficiles d'accès.
  • Respecter les temps de séchage. Si la peinture est rapidement sèche au toucher, cela ne signifie pas qu'elle est complètement sèche à cœur. Comptez jusqu'à trois semaines pour que la matière ait durci en profondeur, et pensez à protéger votre crédence durant ce laps de temps.

(Merci à Vanessa Kovacevic, chef de groupe Ripolin, pour ses conseils.)