Le bar s'invite dans la cuisine

Avec la mode des cuisines ouvertes dites américaines, le bar est rentré dans toutes les cuisines. Réservé aux grands espaces à ses débuts, il est aujourd'hui adapté et adaptable à toutes les superficies et permet même, dans les petites cuisines, d'allier la convivialité d'un repas à la praticité de rangements optimisés. Tendance, pratique, esthétique, les atouts du bar sont nombreux.

Pourquoi un bar dans la cuisine ?

La fonction première d'un bar est de séparer les espaces. Cuisine et salon ont chacun leur fonction que le bar délimite. Mais petit à petit, il a révélé, dans les cuisines ouvertes, de multiples atouts. Tour à tour table haute, coin-repas, passeur de plats s'il est laissé vide en dessous, il peut également abriter astucieusement des rangements ou servir de plan de travail. En l'équipant de caissons ou de placards, le manque de place dans la cuisine n'est plus un problème. Pour les espaces restreints, on préférera un bar de petite taille et, mieux encore, un bar rabattable.

Bien penser son bar

Pour optimiser les lieux et choisir au mieux le bar qui intégrera la cuisine, une étude de l'espace s'impose. Veiller à pouvoir circuler entre le bar et les meubles de cuisine est indispensable. Trop près de l'évier ou du réfrigérateur, le bar pourrait très vite gêner, voire oppresser. Une cuisine judicieusement pensée respectera le triangle d'activités : préparation/cuisson, lavage/rangement et stockage/réfrigération. Adopter le bar est un gage de convivialité dans la pièce, permettant aux membres de la famille et même aux hôtes et à leurs convives de partager le même espace, même en s'affairant en cuisine.