La couleur noir en déco

Le noir, cette couleur qui n'en est pas une à strictement parler, trouve sa place dans nos intérieurs. Voici comment l'utiliser sur un mur, l'intégrer par touches dans la déco et l'associer à d'autres couleurs. Back to black !

Regarder du noir, c’est ne rien voir. Cette couleur qui, en réalité, n’en est pas vraiment une, possède la propriété d’absorber la lumière. Dans un intérieur, elle va servir à souligner les lignes de l’architecture et à mettre en valeur les autres couleurs. Petits conseils pour se mettre au noir.

Le noir, en effet, n’est pas une couleur. C’est la couleur du néant, la "non couleur" pour les artistes, celle qui absorbe toutes les autres et toute la lumière : le noir, c’est en fait une absence de lumière. Noir de jais, noir d’ébène, noir anthracite : il comporte néanmoins de nombreuses teintes, en fonction de sa densité et de sa matière.

Symbole

La couleur la plus sombre qui soit est souvent interprétée comme une métaphore de l’angoisse, des ténèbres ou des forces obscures. Celle qu’on ne voit pas, la "matière noire" de l’univers, ou celle qui règne la nuit, avec toutes les légendes qui s’y attachent. Mais le noir est aussi l’apanage de l’élégance. Soulignant les lignes avec raffinement, le noir est apprécié pour sa pureté et sa sobriété. Comme dans la mode, la décoration d’intérieur utilise le noir pour créer un univers élégant et contemporain. Assez froid, il correspond d’ailleurs souvent à des goûts plutôt masculins.

Comment l’utiliser ?

Le noir agit comme un révélateur : il souligne les autres couleurs sans se faire remarquer. On l’utilise la plupart du temps en petite quantité, pour du mobilier ou des objets de petite taille.

Le noir peut aussi être utilisé pour accentuer les lignes d’une architecture ou mettre en valeur des œuvres d’art. Poutres, escaliers, soupentes, portes ou pans de murs : les lignes directrices de l’architecture seront relevées par le noir. De même, un mur noir fera ainsi ressortir les objets qui seront placés devant lui.

Pour jouer avec le noir, il faut avant tout utiliser la lumière et les matières. Bois, béton, laque, pierre, ardoise : chacun de ces matériaux réfléchit un noir différent. Et les changements de lumière modifieront aussi les teintes de la matière noire. Pour garder le caractère élégant intrinsèque au noir, il faut utiliser des matières naturelles et des matières nobles. Au contraire, pour ne pas tomber dans le kitsch ou le bas de gamme, prohiber les matières plastiques, synthétiques ou le velours. Par ailleurs, une lumière douce fera ressortir les subtilités du noir, tandis qu’une lumière trop crue aura tendance à alourdir la couleur et la rendre agressive.

Élégant, le noir se marie parfaitement avec un intérieur contemporain, mariant par exemple du mobilier design, des photos en noir et blanc ou des peintures abstraites. Il est aussi parfait pour créer une ambiance zen, avec des meubles japonais éclairés par des lampes en papier.

Avec quelles couleurs associer le noir ?

La plupart du temps, le noir est l’allié du blanc. L’association de ces deux couleurs produit un intérieur contemporain, au tempérament presque masculin.

A condition d’en maîtriser les nuances et de jouer subtilement avec les matières, un intérieur en noir et blanc sera synonyme d’élégance et de sobriété.

Dans un décor zen, l’harmonie intérieure repose sur l’alliance du noir, du blanc, du gris et du rouge. La couleur, posée par petites touches, va ainsi rompre la monotonie apparente du noir et blanc. Au premier abord, on serait tenté d’utiliser des couleurs vives pour égayer l’austérité du noir et blanc. Néanmoins, les couleurs en demi-teintes, plus nuancées, apporteront plus d’équilibre à l’ensemble. On peut ainsi choisir des couleurs jaune, ocre, taupe, aubergine ou cendrées pour accompagner le noir.

Dossiers