Roche Bobois Design Award : et les lauréats sont...

Le mystère ne durera pas… En avant-première, l'éditeur de mobilier révèle les projets des trois lauréats de son concours : le Roche Bobois Design Award.

© Roche Bobois
Florian Gross © Roche Bobois

Chineur de talents, Roche Bobois rencontre régulièrement de jeunes designers du monde entier. A l'affût de créateurs en puissance, la maison choisit un pays pour le concours qu'elle organise tous les deux ans, depuis 2009 : le Roche Bobois Design Award. Après la Chine et l'Angleterre, c'est en Allemagne que s'est déroulée cette dernière édition, motivée par la "modularité – multifonction – polyvalence – mobilité". Et les gagnants sont…

Florian Gross et sa lampe Kobe. Diplômé en menuiserie et en architecture d'intérieur, le créateur fonde son propre studio en 2012. Pour réaliser ce luminaire, Florian Gross s'est inspiré du principe des structures hyperboloïdes et de l'architecture du début du XXe siècle. Les disques d'aluminium mobiles logés dans la charpente, favorisent le déplacement de la source lumineuse pour mieux jouer avec la lumière et varier les ambiances.

Meike Harde © Roche Bobois

Meike Harde et son cabinet Hybrid, rendu aérien par sa structure métallique. Formée chez le designer londonien Benjamin Hubert, la jeune femme crée en 2013 son studio. Son talent est salué un peu partout dans le monde du design grâce aux nombreuses expositions auxquelles elle participe.

Vera Kerzel © Roche Bobois

Et enfin, Vera Kerzel et son siège Formentera, dont les accoudoirs se transforment en fauteuils. Issue d'une formation en décoration d'intérieur, Vera Kerzel monte en 2007 son studio, "Liebenswert". Celui-ci lui permet de présenter ses créations en Allemagne et à New York. 

Et à celles qui se demandent encore pourquoi Roche Bobois a voulu cette thématique,  Nicolas Roche, directeur de ses collections contemporaines répond : "La modularité ne doit pas nuire à la beauté. Elle est l'intelligence du meuble. Elle doit permettre de remédier au manque d'espace mais aussi de s'adapter aux évolutions de la cellule familiale; en somme de déménager chez soi". Appréciez le résultat, en images. 

Lampe Kobe de Florian Gross © Roche Bobois
Le cabinet Hybrid de Meike Harde © Roche Bobois
Légende par défaut © Roche Bobois