Jean Nouvel expose ses meubles d'architecte aux Arts Décoratifs

Du 27 octobre au 12 février 2017, le musée des Arts Décoratifs de Paris accueille "Jean Nouvel, mes meubles d'architecte", l'exposition consacrée au mobilier et aux objets de l'architecte français.

© Aline Coquelle

"L'assassin revient sur les lieux de son crime". C'est avec cette phrase lapidaire que Jean Nouvel décrit l'exposition qui lui est consacrée au musée des Arts Décoratifs. En 1998, l'architecte concevait les espaces dédiés aux collections de design graphique et de publicité du musée. Dix-huit ans plus tard, ces mêmes espaces accueillent son exposition qui mélange rétrospective et pièces nouvelles. En gestation depuis plus de deux ans et demi, elle invite le public à évoluer dans les galeries du musée. D'une part dans le musée de la publicité, où les meubles fonctionnels et minimalistes de l'architecte se posent entre les murs bruts et marqués de saignées, les briques, les cheminées anciennes, les parquets usés et les stores rouges qui confèrent une ambiance particulière aux lieux. D'autre part dans les galeries du Moyen Âge, de la Renaissance, du XVIIe et XVIIIe siècles qui présentent les chefs-d'oeuvre d'époque et les pièces de Nouvel. "C'est un jeu dangereux de se confronter à de tels chefs-d'oeuvre", nous glisse l'architecte. 

Pas d'inquiétude à avoir. Cette scénographie, pensée par Jean Nouvel lui-même lors de ses nombreuses balades dans le musée à la nuit tombée avec Olivier Gabet, le directeur des musées, est exceptionnelle. La rencontre de l'architecture mobilière de Nouvel et les œuvres permanentes du musée est bouleversante. De la confrontation entre l'élémentarité des pièces contemporaines et celles plus opulentes et chargées du passé naît une douce poésie. En mixant les époques, l'exposition instaure un nouveau dialogue et les pièces se répondent. Un tapis de marbre - créé à partir d'une pierre vieille de 286 millions d'années par Jean Nouvel pour Citco - se jette aux pieds d'une tenture de la Renaissance. Les iconiques miroirs triptyques colorés - dont Jean Nouvel s'est plaint qu'ils soient toujours exposés dans des lieux vides aux murs blancs - reflètent ici des pièces de service en faïence et en porcelaine en trompe-l'œil d'animaux, de légumes et de fruits ou de superbes meubles d'ébénisterie du XVIIIe siècle. Enfin, la célèbre table au km en bois de Jean Nouvel occupe tout l'espace de la galerie des retables semblable à une église du Moyen Âge. Un parcours rétrospectif et prospectif à travers les siècles et les décennies de création de l'architecte des plus réjouissants.

  • Quand ? Du 27 octobre 2016 au 12 février 2017
  • Où ? Au musée des Arts décoratifs, 107 rue de Rivoli, 75001 Paris
  • Site : www.lesartsdecoratifs.fr
Projet de scénographie pour l'exposition devenu l'affiche © Les Arts Décoratifs
La Table au km, une création de 2011 © DR
L'ensemble de canapé, fauteuil et méridienne KNP pour Arflex (création de 2014) © Lucas Lauer/Journal Des Femmes
La table Mutante, créée en 2015, constituée d'un plateau et de deux tréteaux © Lucas Lauer/Journal Des Femmes

A découvrir aussi au musée des Arts décoratifs :