Alice Leblanc Laroche

Alice Leblanc LarochePourquoi elle aime travailler et créer avec le textile - Sur papier ou sur tissu, j'aime avant tout raconter des histoires graphiques puisque mon métier premier est de dessiner des motifs. Mais je suis très attachée au tissu car c'est une question de matières, de toucher, de couleurs et surtout, d'usage. Le tissu nous accompagne dans la vie de tous les jours : on le porte, on le manipule, on dort dedans, il nous protège. C'était évident pour moi de raconter des histoires, appliquées sur des objets du quotidien. Son textile de prédilection - Laine, soie, lin, dentelle, tous types de tissus... Je travaille surtout avec des matières naturelles, notamment avec des tissus anciens en coton, lin, métis ou chanvre (draps, torchons, linge de maison), que je détourne pour des nouveaux usages. Sa création - C'est une pièce que j'ai faite pour le Japon, entre nappe et chemin de table car là-bas, les dimensions du linge de table ne sont pas les mêmes qu'ici. Tirée d'une collection intitulée Paysages, elle parle de mer, de tempête, de bateau. Elle est inspirée de l'univers des gravures bretonnes du début du XXe siècle, extrêmement graphiques, et en même temps s'intègre bien dans la culture de l'estampe japonaise.
©  Image de gauche : Elodie Ponsaud / Image de droite: kaminoto