Lyndie Dourthe

Lyndie Dourthe. Pourquoi elle aime travailler et créer avec le textile - Le textile est un matériau qui ne m'a jamais quitté. De la fin de mes études en arts appliqués à aujourd'hui, je ne m'en lasse pas. Je pense que je pourrai passer ma vie entière à explorer ses possibilités, ses subtilités. Il se découpe, s'imprime, se teint, se coud, se colle, etc. Il peut rester mou ou bien être rigidifié. En bref, il offre de très nombreuses options capables de répondre parfaitement aux histoires que je veux raconter. Son textile de prédilection - Je travaille surtout le non-tissé - qui est entre le papier et le tissu - et qui est souvent utilisé pour la broderie industrielle. Il est parfait pour la découpe et la teinture car il ne s'effiloche pas. De plus, c'est un matériau peu onéreux. J'utilise aussi de l'organdi pour mes végétaux teints, car il a l'avantage d'être amidonné. Et également de la grosse toile de coton pour mes impressions au transfert et mes rembourrages. Je travaille toujours à partir de tissus blancs ou beige, puis je les colore et teint moi-même. Sa création - Il s'agit d'une famille de squelettes. Cette pièce mixe mes deux techniques : les plantes grimpantes sont en non-tissé découpé et teint. Les squelettes sont en toile de coton avec des impressions au transfert. Le tout est présenté sous un globe en verre ancien. Cette pièce mesure environ 45 cm de haut.
©  Lyndie Dourthe