Les 5.5 Designers "Notre objectif est de faire entrer le design là où il n'est pas"

"5.5 Designers", alors que vous êtiez six et aujourd'hui quatre... D'où vient ce nom ?
Jean-Sébastien Blanc :
Nous nous sommes rencontrés pendant de nos études. Au départ, nous avions juste choisi ce nom pour le projet "Reanim" que nous avons réalisé à l'issue de notre formation. Il en fallait un et comme nous étions cinq plus une sixième personne à mi-temps, ce nom générique s'est imposé. Et comme il nous a porté chance, on l'a gardé.

 

les 5.5 designers
Les 5.5 Designers © Thomas Mailaender

Vous vous êtes justement fait connaître par ce labo "Reanim", un concept d'hôpital pour objets abîmés. Comment est née cette idée ?
Nous avions envie de faire un dernier projet avant de nous lancer dans la vie active. Et avec le succès qu'a rencontré "Reanim", finalement c'est devenu le premier projet d'une nouvelle aventure. Pendant nos études, nous avions envie de mener cette réflexion qui remettait en question le statut du designer. Pour ne pas être frustré, on a voulu aller jusqu'au bout. Nous avons trouvé un partenariat avec le Secours Populaire et nous nous sommes lancés. C'était une façon de manifester contre la surconsommation. Dans notre société, rien n'est pensé pour être réparé. L'idée était de concevoir un nouvel objet en le réparant, de proposer une alternative à la consommation.

 

Vous collaborez à des univers aussi différents que la déco, la cuisine, le high-tech ou encore la salle de bains. La diversité dans la création est une motivation, un besoin... ?
Nous sommes très surpris et étonnés des différentes marques qui font appel à nous. Nous ne défendons pas un design stylistique. Quand on nous sollicite, nous n'essayons pas de plaquer notre univers mais, au contraire, de comprendre les besoins et l'envie à l'origine de cette rencontre. Cet état d'esprit nous motive et nous permet de passer facilement du luxe à la grande distribution.

 

Comment se passe la démarche de création au sein d'un groupe comme le vôtre ?
Les rôles de chacun se dessinent dans la durée. Il y a des compétences qui se distinguent. Nous créons ensemble pour avoir un univers et des compétences en commun. Ensuite, il y des collaborations où certains se sentent plus à l'aise d'où notre facilité à passer d'un domaine à un autre.

 

 

Sommaire