Les 5.5 Designers "Nous avons l'impression de rapprocher le design du grand public"

A une époque où le développement durable prend de plus en plus de place, comment vous positionnez-vous ?
Nous sommes un peu fatigués de la surmédiatisation de cette problématique. Trop de marques basent leur communication sur l'importance du développement durable mais ne font pas grand-chose dans les faits. Il faut remettre en cause la façon de consommer et donc la façon dont on conçoit les objets. Nous essayons de créer des modèles qui durent et qui portent un message. Nous ne voulons pas que le développement durable devienne une tendance ou une mode car sinon cela passera. Il faut que ce soit une norme. C'est en nous, c'est générationnel. Nous pensons à ne pas jeter les objets mais à les réparer, à faire des choses qui durent. Un paradoxe dans une société où l'on encourage à créer des objets limités dans le temps pour que le consommateur investisse régulièrement.

 

le concept 'reanim' : une béquille pour une chaise cassée
Le concept "Reanim" : une béquille pour une chaise cassée © 5.5 Designers

Comment voyez-vous votre design ?
Avec "Reanim", nous avons vraiment eu l'impression de rapprocher le design du grand public. Tout le monde a un meuble cassé. En le réparant, cela permettait d'amener un morceau de design dans les intérieurs. Nous parlons d'un design de transition. Nous essayons vraiment de réconcilier les consommateurs avec ceux qui produisent. Je crois que nos créations séduisent les plus jeunes comme les retraités. Ces derniers ont connu la guerre et se retrouvent dans cet objectif de ne pas tout jeter. Nous allons vraiment à l'encontre de la société de consommation. Nous fabriquons des petites séries limitées, nous aimons produire en France... Notre objectif est de créer des objets que les gens ont envie de garder, de faire naître un lien intime entre l'objet et son consommateur.

 

Sommaire