Des structures comme des transitions entre différents espaces

Julie Brand et Francis Boissenin se sont penchés sur la question du partage de l'espace urbain aux pieds des tours habitées de La Défense. Les salariés prennent souvent d'assaut cet espace lors de leurs pauses, ce qui peut créer une gêne pour les passants. Afin de répondre aux besoins de tous les usagers du lieu, le duo a imaginé un mobilier composé d'assises et de tablettes faisant la transition entre l'horizontalité de la dalle et la verticalité des tours. Chacun est ainsi invité à partager un moment de détente et de décontraction. Comme un clin d'oeil au quartier des affaires, ces différentes structures prennent des formes qui ne sont pas sans rappeler une cravate.     
©  Biennale de création de mobilier urbain