Déco en palette industrielle : danger ? Les précautions à prendre

La déco en palette industrielle, pile dans la tendance récup', a la côte. Mais ces palettes en bois, souvent ramassées dans la rue ou sur les chantiers, représentent-elles un danger ? Voici les précautions à prendre.

Déco en palette industrielle : danger ? Les précautions à prendre
© Elodie Rothan

Les palettes en bois se prêtent à de nombreux détournements. Quand elles ne servent pas à créer un salon de jardin original, elles se muent en tête de lit singulière, en banc pour la terrasse ou peuvent faire office de table basse ou de sommier d'appoint pour une chambre façon loft d'artiste. Destinées à la base au transport de marchandises et traitées, les palettes en bois n'ont pas comme vocation première d'entrer dans nos intérieurs et d'être en contact permanent avec nous. Alors, voici les précautions à prendre pour profiter d'une déco récup' sans risque. 

Préférez les palettes à usage unique

Il existe différents types de palettes. Les palettes à usage unique sont reconnaissables car elles sont plus légères et fines que les autres palettes. Celles-ci sont laissées brutes et le bois n'est ainsi pas traité. Il n'y a donc pas de contre indication et les palettes et ses planches peuvent être utilisées sans risque. 

Déchiffrez le marquage des palettes

Les palettes plus lourdes (environ 30 kg) utilisées sur les chantiers sont normalisées, marquées et présentent souvent une taille de 120 x 80 cm. Ce sont les plus intéressantes à utiliser en raison de leur taille et leur résistance, mais il faut être vigilant et déchiffrer le marquage présent sur les planches. Sur la première ligne on trouve le pays du fournisseur (ex : FR pour la France), la région (ex: PC pour Poitou-Charentes, RH pour Rhône Alpes) et le numéro d'enregistrement de l'entreprise attribué par le service régional de la protection des végétaux). Il faut être attentif à la deuxième ligne, où le type de traitement du bois est inscrit. HT signifie que la palette a été traitée thermiquement et ainsi chauffée à plus de 50 degrés pendant 30 minutes pour empêcher le développement des insectes. Ce traitement est sans risque pour l'homme, puisqu'aucun produit n'a été utilisé. Ce type de traitement est aujourd'hui en vigueur et donc les palettes que vous trouverez abandonnées, sur les chantiers ou que vous pourrez récupérer sur les parkings des grandes enseignes ou chez des commerçants présenteront en majorité ce sigle. Attention, si vous voyez le sigle MB, qui signifie bromure de méthyle, un gaz toxique pour les hommes, utilisé par le passé pour le traitement des palettes, ne prenez pas possession de ces palettes. 

palette-bois-marquage
Si le sigle HT est gage d'une utilisation sans risque, il convient de vérifier l'état général de la palette © Lucas Lauer/Journal des Femmes

Vérifiez l'état de la palette

Bien que la palette soit marquée du sigle HT et qu'elle ne présente pas de danger, soyez vigilant sur l'état général du bois. S'il est abîmé ou présente des échardes, un ponçage et une couche de vernis pourront être nécessaires pour pouvoir l'utiliser sans risques. Aussi, puisque les palettes sont utilisées quotidiennement dans les chantiers ou pour le transport de marchandises, inspectez que le bois ne soit pas marqué de tâches de goudron, d'huile de moteur ou de toute autre substance. En cas de doute, abstenez-vous !  

Achetez des palettes dans le commerce

Plus besoin de chercher les palettes dans la rue, sur les parkings ou auprès des commerçants de quartier. Les enseignes de bricolage, telle que Leroy Merlin, proposent des palettes en bois non traité, reprenant les dimensions et l'allure des palettes de chantier, à des prix raisonnables. De quoi céder à la déco récup' sans risque et sans trop bricoler. 

palette-bois-leroy-merlin
Palette neuf non traité, 15,90 euros © Leroy Merlin