Eero Saarinen, façonneur d'avenir

Eero Saarinen, architecte et designer marquant du XXe siècle, est reconnu pour ses édifices comme le Terminal TWA de l'aéroport John Kennedy de New York, l'arche de Saint-Louis. Le design lui doit une de ses pièces emblématiques, la chaise Tulip.

Biographie

Date de naissance 20/08/10
Lieu de naissance Kirkkonummi
Pays Finlande
Décès 01/09/1961

Un innovateur inspiré

Eero Saarinen est le fils d'une artiste textile et sculptrice et de l'architecte reconnu, Eliel Saarinen. La famille quitte la Finlande pour les Etats-Unis en 1923. Jeune homme, Eero Saarinen part étudier la sculpture en Europe puis l'architecture à Yale aux Etats-Unis. Il travaille ensuite dans le cabinet d'architecture de son père où il introduit les théories modernes découvertes lors de ses voyages. Il enseigne également à la Cranbrook Academy of Art où il rencontre Charles Eames avec qui il développe le concept des meubles organiques.

Eero Saarinen, l'architecte

Eero Saarinen est nourri des nouvelles théories en architecture. Durant ses voyages en Europe, il étudie les conceptions de Gropius et Mies van der Rohe. Le modernisme, et plus particulièrement le fonctionnalisme, le séduit. Il ne s'agit plus d'ornement mais d'une esthétique déterminée par la destination des bâtiments. L'acier inoxydable et le verre permettent d'imaginer des édifices d'allure légère. Après la guerre, Eero Saarinen s'investit dans des projets architecturaux d'envergure tels que le St. Louis Gateway Arch, le Centre Technique de General Motors et sa grande réalisation, le terminal TWA de l'aéroport Kennedy de New York.

Eero Saarinen, designer

À la Cranbrook Academy of Art où il enseigne, Eero Saarinen rencontre Charles Eames et la future femme de ce dernier, Ray Kaiser. Ensemble, ils développent le concept de design organique. Les meubles, grâce aux nouvelles techniques de moulage et de cintrage du contreplaqué, peuvent reprendre les formes courbes présentes dans la nature. La solidité des matériaux permet de déjouer les lois de la pesanteur. La créativité des designers est libérée. Ils remportent le concours de l'Organic Design in Home Furnishing du MoMA en 1940. L'acier tubulaire donne l'opportunité à Eero Saarinen de concevoir sa série Womb en 1948. Pour Eero Saarinen, les pieds de table et de chaise sont inesthétiques et inconfortables. Il dote donc ses meubles d'un piétement central. Il crée de nombreuses tables rondes de tailles variées ainsi que des sièges inspirés de la tige gracile de la tulipe. La chaise Tulip séduit par sa légèreté et sa modernité. La coque blanche en fibre de verre s'épanouit sur un pied en fonte d'aluminium très fin. Florence Knoll, autre personne de talent connue à la Cranbrook Academy of Art, édite nombre de ses pièces les plus célèbres et contribue à sa reconnaissance internationale.