En l'absence d'entrée

L'entrée directe © Elodie Rothan/JournalDesFemmes.com

L'entrée directe
"Dans certains cas, l'entrée donne directement dans la pièce à vivre. Pour autant, il est nécessaire de marquer un espace "entrée" et, si possible, de l'intimiser. En effet, une entrée, c'est une sorte de "sas" entre deux mondes : vous et les autres. Pour séparer les espaces sans cloisonner, il existe plusieurs solutions : une étagère/bibliothèque ouverte sans fond, un paravent, un rideau (dont le tissu est esthétique des deux côtés), une cloison amovible (brise vue, végétale, bibliothèque). Parfois, un retour de mur, même peu important, permet de marquer visuellement deux espaces, tout comme un changement de revêtement au sol, un tapis ou un faux plafond". Stéphanie Rose-Tomasella