Comment bien éclairer une entrée ?

Une entrée accueillante est une entrée bien aménagée, mais surtout bien éclairée. Pour qu’elle fasse bonne impression, l’éclairage doit donc être pensé avec soin car c’est lui qui va créer une atmosphère chaleureuse, mais aussi rendre la pièce fonctionnelle.

Comment bien éclairer une entrée ?
© Elodie Rothan
Une jolie suspension © Castorama

Parce qu'elle fait la séparation entre l'extérieur et l'intérieur du domicile, entre le travail et la maison, le brouhaha du dehors et le calme du dedans, mais parce que c'est aussi par là que les invités arrivent, l'entrée se doit d'être accueillante. On va donc privilégier un éclairage chaleureux, sans négliger son côté pratique, car il faut aussi y voir clair pour se chausser, s'habiller ou se recoiffer avant de sortir.

Pour une bonne diffusion de la lumière dans toute la pièce, mieux vaut opter pour un éclairage qui tombe du plafond, équipé d'un variateur pour pouvoir moduler la luminosité et créer des ambiances. Dans une entrée en longueur, comme c'est souvent le cas dans les appartements, on peut ainsi installer une série de jolies suspensions. Pour les inconditionnels des spots, on évite le côté hall d'hôpital des spots encastrés dans le faux-plafond, et on choisit un modèle travaillé, chromé par exemple.

Bien éclairer une entrée sombre

Dans une pièce peu éclairée naturellement, il faut compenser le côté sombre par la déco. On va donc soigner l'éclairage bien sûr, mais aussi le choix des luminaires. Pour habiller la pièce avec style, installer de jolies appliques par exemple. Une belle lampe à poser sur un meuble apportera une source de lumière supplémentaire et accentuera le côté cosy. S'il y a des placards, on peut également y installer une lumière intérieure, pratique pour illuminer un recoin généralement sombre.

Bien éclairer une entrée sans fenêtre

Comme dans une entrée sombre, ce sont les luminaires qui doivent attirer l'attention pour faire oublier l'absence d'ouverture et de lumière naturelle. Il faut également bien calculer la puissance de l'éclairage. Il ne faut pas sous-éclairer ni sur-éclairer la pièce. Ne pas hésiter à changer les ampoules pour que la lumière diffusée ne soit ni trop blanche, ni trop jaune. La bonne idée ici : des ampoules "Daylight" qui reproduisent la lumière du jour, offrant ainsi un éclairage des plus naturels.

Bien éclairer une petite entrée

Dans un espace réduit, il faut faire simple mais efficace : choisir une bonne suspension et, éventuellement, une applique en complément. Il ne faut pas sous-éclairer, mais il ne faut pas non plus surcharger. La pièce doit donner une impression d'espace, de légèreté. On choisit donc un éclairage aérien, mais surtout homogène. En d'autres termes, pour que ça respire, l'ensemble doit être harmonieux.

Bien éclairer un vaste hall d'entrée

Lorsque l'entrée possède une belle surface, elle doit être aménagée et éclairée en conséquence. Prévoir une suspension tous les 80 cm environ si la pièce est en longueur. L'objectif : un éclairage homogène de l'entrée dans son ensemble. Autre option, si l'on veut dissimuler l'éclairage, on peut créer une petite corniche au niveau du plafond, dans laquelle on installera les luminaires, que l'on pourra ainsi orienter au gré de ses envies. Comme dans une pièce à vivre, il est toujours intéressant de multiplier les sources de lumière.

(Merci à Virginie Debacq de Maulmin, architecte d'intérieur, www.unterritoire.com, pour ses conseils)