A chaque entrée sa bonne déco

A chaque type d'entrée correspond des problématiques d'aménagement bien précises. Comment mettre chacune d'elle en valeur ? Quelle sont les astuces à connaître pour réussir sa déco ? Découvrez de judicieux conseils à adapter sans tarder !

A chaque entrée sa bonne déco
© Elodie Rothan

L'entrée est la première fenêtre sur notre univers ! Ce n'est pas seulement une zone de passage : elle doit être fonctionnelle et imposer la personnalité des maîtres des lieux. Elle marque l'accueil et le style de l'univers qu'elle introduit. C'est également le dernier espace de passage lorsque l'on quitte les lieux : elle doit laisser une image agréable. De ce fait, il est conseillé de ne pas surcharger cet espace et de ranger régulièrement ce que l'on y entrepose spontanément.

Dans une grande entrée

Certaines entrées, particulièrement grandes, peuvent devenir une pièce totalement différente. En prenant soin de réserver une partie de la pièce à son rôle d'entrée, en séparant l'espace par des rangements (indispensables dans une entrée), le reste de l'espace peut avoir une autre vocation. Vous pouvez y placer, par exemple, la cuisine, qui prendrait ainsi une place centrale dans l'appartement. Quand il est impossible de créer une pièce supplémentaire, il est nécessaire de l'habiller. Cela passe par la mise en place de rangements, mais également par celle d'éléments décoratifs. Une console permettra de déposer les clés en arrivant et un miroir de jeter un œil à sa tenue en sortant. Pour aider à rendre une grande entrée plus chaleureuse, il ne faut pas hésiter à apporter aux murs une couleur plus foncée ou un papier peint graphique. En plus de lui donner un côté chaleureux, vous marquerez le lieu avec un choix de caractère.

Une grande entrée © Cécile Debise/Journal Des Femmes

Dans une petite entrée

La plupart des entrées sont réduites à leur simple rôle de lieu de circulation et n'offrent guère d'espace. Cependant, il est indispensable de vous dire que vous aurez besoin d'un endroit pour poser vos clés et votre courrier en arrivant, avant d'enlever votre manteau, que vous devrez également ranger. Prévoyez donc des patères très esthétiques, si vous n'avez pas la place d'agencer un placard d'appoint (veillez à ne pas entasser les vêtements sur les patères, car cela donne une impression de désordre), et une tablette avec des taquets prisonniers si vous ne pouvez placer une console. Enfin, n'oubliez pas un miroir. Il peut avoir une grande dimension : cela permettra d'apporter de la profondeur si l'espace est exigu.

Une petite entrée © Elodie Rothan

Cas de l'entrée ouverte sur le salon

Dans certains cas, l'entrée donne directement dans la pièce à vivre. Pour autant, il est nécessaire de marquer un espace "entrée" et, si possible, de la rendre plus intimiste. En effet, une entrée, c'est une sorte de "sas" entre deux mondes : vous et les autres. Pour séparer les espaces sans cloisonner, il existe plusieurs solutions : une étagère/bibliothèque ouverte sans fond, un paravent, un rideau (dont le tissu est esthétique des deux côtés), une cloison amovible (brise vue, végétale, bibliothèque). Parfois, un retour de mur, même peu important, permet de marquer visuellement deux espaces, tout comme un changement de revêtement au sol, un tapis ou un faux plafond.

Une entrée directe © Cécile Debise/Journal Des Femmes

Cas de l'entrée couloir

Dans une entrée corridor, il faut privilégier l'animation pour enlever le côté austère. Les papiers peints sont utiles : leurs graphismes vont habiller les murs. Vous pouvez des miroirs en bandeau, dans le sens de la longueur, à la hauteur du regard, pour agrandir visuellement la largeur du couloir. Si, en plus, le plafond est très haut, rabaissez-le avec un faux plafond ou avec une couleur plus soutenue. L'animation peut aussi être au sol ou au plafond : un sol habillé de carreaux de ciment peints ou des suspensions très décoratives peuvent donner beaucoup de style à une entrée. Si l'espace le permet, placez des rangements étroits (20 cm de profondeur), pour y déposer les clés, placer quelques patères et y ranger des chaussures.

Une entrée en couloir © Cécile Debise/Journal Des Femmes

Cas d'une entrée avec escalier

Si une succession de marches mènent à votre entrée, mieux vaut privilégier la sécurité en évitant de créer des obstacles supplémentaires. Choisissez donc des éléments de rangements fins et discrets. Profitez de l'originalité du sol pour accentuer son effet avec un éclairage au sol ou au ras des marches, c'est très esthétique (et fonctionnel !).

Une entrée avec escalier © Elodie Rothan

Dans une entrée ronde

Une entrée ronde, c'est magistral et c'est un vrai terrain de jeu pour ceux qui sont sensibles à la décoration. Là, il faut mettre le fonctionnel de côté et magnifier les courbes ! Choisissez une teinte soutenue pour mettre en valeur les arrondis. L'éclairage sera très important : optez pour un lustre avec un graphisme imposant qui, une fois éclairé, va projeter ses ombres sur les murs et ainsi les animer. Tout élément de rangement dans ce type d'espace sera réalisé sur-mesure par un menuisier.

Dans une entrée avec verrière

Si des parois de verre entourent votre entrée, occultez volontairement une partie pour y placer une console ou une belle armoire. Pour cela, utilisez les tissus : en rideau, en panneau japonais ou store bateau. Veillez à bien faire attention au rythme donné par la structure de la verrière pour ne pas "casser" l'harmonie. Le choix d'un tissu plus ou moins épais permettra de préserver l'avantage de la lumière.

Cas de l'entrée à multiples portes

Pour simplifier une entrée desservant de multiples pièces avec chacune leur jeu de portes, gardez les portes indispensables et enlevez les autres. Pour alléger encore l'espace, il est intéressant d'envisager des portes coulissantes, idéalement à galandage (la porte "disparaît" dans la cloison). Cela nécessite un peu de travaux, car il faut supprimer une partie du mur pour y placer le bâti qui accueillera ensuite la porte, mais le résultat obtenu est très satisfaisant. Sinon, une porte coulissante en applique le long du mur permet également de gagner de la place. L'essentiel étant que toutes les portes de cet espace soient identiques, même si le système est différent, afin de ne pas créer de confusion visuelle.

Une entrée avec plusieurs portes © Cécile Debise/Journal Des Femmes

Dans une entrée sombre

Dans ce cas, il faut travailler l'éclairage, avec une intensité lumineuse généreuse via une suspension, mais pourquoi pas aussi des appliques ou des spots encastrés. Choisissez une couleur de mur claire ou vive (si l'entrée est "triste") et ne surchargez pas l'espace. Privilégiez les meubles dont les matériaux reflètent la lumière, comme les finitions laquées, par exemple. Puis, un grand miroir permettra de renvoyer la lumière et contribuera ainsi à éclaircir l'espace.

Une entrée sombre © Cécile Debise/Journal Des Femmes