Effet trompe l'œil

L'architecte Joséphine Rooney-Duval a joué des nombreuses contraintes liées à la vétusté d'un immeuble datant du XVIIIe siècle pour créer un pied-à-terre de 80 m² harmonieux et contemporain. Suivant la volonté des propriétaires qui voulaient un mur d'entrée neutre et très simple, prenant le contre-pied de l'habituelle porte imposante, un faux mur d'une épaisseur de 15 cm a été rajouté pour dissimuler la porte. Même les charnières de cette dernière sont invisibles. Voir le reportage
©  Cécile Debise / Le Journal des Femmes