Tout savoir sur la construction bois

Bois empilé à la façon des chalets, poteaux poutres ou ossature panneaux : quelle que soit la technique utilisée, la construction bois est aujourd'hui en plein développement. Entre a priori et idées reçues, elle n'en reste pas moins assez méconnue et nous allons tenter de vous la faire découvrir.

Les avantages

Le bois est un matériau chaleureux qui attire pour son esprit nature. Sa réputation n'est plus à faire et ses atouts correspondent exactement aux attentes actuelles dans le domaine de la construction.


  • La performance énergétique
La construction bois n'a pas l'exclusivité de la performance énergétique mais elle présente cependant une série d’avantages prépondérants. Tout d’abord, le bois est lui-même un bon isolant et permet ainsi à la structure de la construction d'être efficace. D’autre part, les techniques utilisées  permettent l'intégration de tous types d'isolants, et lorsque l'isolation est utilisée en remplissage de caissons, elle constitue l'essentiel de l'épaisseur des parois. On obtient donc par défaut un mur naturellement plus performant.
  • Un matériau respectueux de l'environnement
Le bois est un matériau naturel, recyclable et biodégradable. Il est également peu énergivore à produire. En effet, son bilan en énergie grise (somme de l'énergie nécessaire pour extraire, fabriquer, transporter et recycler un matériau) est très favorable, à condition évidemment qu'il provienne d'une filière locale. Son atout principal est d'être, comme tous les éléments d'origine végétale, un puits à carbone : pour se constituer, il puise du CO2 dans l'atmosphère et le piège par la photosynthèse, dans sa matière même où il reste tant que le végétal n'est pas brûlé ou décomposé. Utiliser le bois d'une forêt bien gérée, comme c'est le cas pour le bois d'origine européenne, permet par conséquent de retirer du CO2 de l'atmosphère et donc de participer à la réduction de l'effet de serre.
  • Des atouts lors de la mise en œuvre
Souvent en grande partie préfabriquée en atelier, une construction en bois permet de réduire le temps de mise en œuvre sur le chantier. L'ensemble du gros-œuvre peu ainsi être réalisé en quelques semaines. Le bois est aussi un matériau léger ce qui en fait le partenaire idéal des extensions et des surélévations mais également des projets sur terrains difficiles puisqu'il permet de réduire le coût des fondations.

Les défauts

Comme toute technique, la construction bois a aussi ses points faibles. Biens connus, ils sont aujourd'hui bien maîtrisés mais ne doivent pas pour autant être négligés.

  • L'inertie
C'est la contrepartie de la légèreté. Le bois n'emmagasine pas la chaleur de l'air intérieur ce qui est dommageable pour la régulation de la température. Il faudra donc veiller à disposer stratégiquement quelques éléments massifs (comme un mur maçonné derrière une source de chaleur) afin d’améliorer cette régulation.

  • La perméabilité à l'air
L'air intérieur d'une maison contient de la vapeur d'eau. En traversant les murs cet air se refroidit et l'eau peut alors se condenser. Pour éviter toute dégradation à long terme, il est nécessaire de mettre en place un pare vapeur. C'est une opération qui demande beaucoup d'attention et dont l'efficacité ne peut être vérifiée que par un test d'étanchéité à l'air.

Les idées reçues

  • Un matériau résistant au feu
Bien que combustible le bois se consume très lentement. Ainsi, en cas d'incendie, il conserve une résistance structurelle bien plus longue comparé à d’autres matériaux. Une législation claire permet de l'utiliser en toute sécurité.
  • Durable
Le bois ne se dégrade que dans des conditions d'humidité, de température et d'exposition à l'air précisent et bien connues. Si une seule de ces conditions n'est pas réunie le bois peut faire preuve d'une longévité exceptionnelle et les techniques utilisées aujourd'hui maîtrisent toutes parfaitement ces paramètres.
  • Esthétique
Le bois offre toutes les possibilités de finitions. En intérieur, les revêtements utilisés sont les mêmes que dans la construction traditionnelle. En extérieurs, tous les aspects sont possibles : bardage, enduit... Vous trouverez forcément la solution qui réponde efficacement à vos envies.

Le budget

A la construction, une maison bois reste encore un peu plus chère qu'une maison en construction traditionnelle. Cependant, il faut comparer les niveaux de qualité et surtout le gain de performance énergétique. En effet, en raison des économies réalisées à l'usage, la maison bois est plus économique à moyen terme. Aujourd'hui, avec l'augmentation du coût des énergies ce choix n'a jamais été aussi pertinent.

Alors, prête à sauter le pas ?

En résumé, plusieurs facteurs peuvent motiver le choix de la construction bois. L'argument écologique est sans doute à mettre en avant, mais c'est sur le choix d'une filière que nous voudrions insister pour conclure. Dans une volonté de cohérence, la filière bois est, de manière générale, largement sensibilisée aux enjeux de l'économie, de la distribution et de l'écologie. Construire en bois peut aussi être l'occasion de valoriser le travail d'acteurs économiques responsables et impliqués.

Images © T3 Architecture : l'agence des architectes Luc Lacortiglia et Christophe Pinero