Art de la table : le savoir-vivre de ceux qui reçoivent

On se pose beaucoup de questions lorsque l’on est invité pour la première fois chez des personnes que l’on connaît à peine... Comment s’habiller ? Qu’apporter ? Qui sera présent ? Mais nous posons-nous réellement des questions lorsqu'à notre tour, nous accueillons ?

Certes, nous pensons au menu, à la table, à la déco, aux invités... mais à l'"accueil" à proprement parlé ?

Vous avez certainement vécu des expériences quelque peu embarrassantes comme, arrivés à l'heure, Madame a les cheveux encore mouillés, Monsieur termine la tonte du jardin, le salon ressemble plus à une aire de jeux qu’à un salon, la table n’est pas encore dressée, etc.

Pour éviter ces petits désagréments qui donnent  une mauvaise impression de votre home sweet home, revisitons, si vous le voulez bien, le savoir-vivre des hôtes.

Vous avez dressé la  liste de vos invités, votre menu est prêt depuis quelques jours, vous avez fait les courses, vous avez cuisiné une partie de la journée et la table est (enfin) mise !

Première chose, ne vous culpabilisez surtout pas si vous avez acheté l’entrée ou le dessert chez un traiteur pour gagner du temps ou si, comme moi, le sucré ne vous intéresse pas.

Veillez à ce que votre entrée, votre salon et votre salle à manger soient rangés et propres, cela va de soi !

Il n’y a rien de plus déplaisant de devoir faire de la place sur le canapé pour s’asseoir : d'enjamber le château de Playmobil du petit dernier ou encore de bien vouloir demander au minou de la maison de vous laisser vous asseoir !

Si vous souhaitez mettre à l’aise vos invités dès leur arrivée, veillez à ce que votre salon et votre salle à manger soient propres et rangés.

Ah, j'allais oublier, un petit coup d’œil aux toilettes ou/et à la salle de bains. Surtout si vous avez des enfants en bas âge, je ne sais pourquoi mais ils trouvent toujours le besoin d’aller dans ce coin à quelques minutes de l’arrivée des invités et bien sûr, d’oublier une fois sur deux de tirer la chasse d'eau.

Votre maison est rangée, la table est mise, tout est prêt en cuisine... Alors,  prenez soin de vous

Lorsque je parle de vous, il va de soi que ces conseils s'adressent aussi à votre conjoint si vous en avez un ! Et j’insiste sur le fait qu'il n’y a pas que la maîtresse de maison qui doit se préparer ! En effet, j’ai déjà  été reçue par des couples chez qui la maîtresse de maison était habillée, maquillée, coiffée et son compagnon terminait son bricolage ou de tondre le gazon, bien suant, dans "le jean du week-end". Cela donne l’impression que seule la maîtresse de maison reçoit ! Par contre, un empêchement peut retenir votre conjoint à l’extérieur et donc, à vous, de l’excuser auprès des invités. Il ne manquera pas, à son  arrivée, de s’excuser  à son tour pour son retard et de demander la permission de s’éclipser pour se changer.

Reprenons le fil de notre exposé... Accordez-vous au moins trois quarts d’heure pour vous préparer. Après une bonne  douche, vous vous habillerez dans des vêtements dans lesquels vous vous sentirez bien (on oublie le jean troué ou le jogging, sauf si c’est une soirée décontractée entre copains et que le dress code a été défini à l’avance et qu’il est le même pour tous).

Sauf cas exceptionnel ci-dessus mentionné, vos cheveux (séchés) seront coiffés, vous serez maquillée juste ce qu’il faut et chaussée de souliers et non de pantoufles (aussi belles soient-elles), et j’insiste : j’ai déjà vu des hôtes recevoir en charentaises !

Votre conjoint sera rasé, coiffé et habillé correctement : à l’aise dans ses vêtements. Ce soir-là, évitez de lui faire enfiler le pull que vous lui avez acheté et qu'il n’aime pas, a priori.

Un dernier coup d’œil, en cuisine, les verres et les amuse-gueules sur la table du salon (ou loin des mains de vos petites têtes blondes ou brunes si vous en avez) : vous êtes prête.

Il va de soi, au moins pour les premiers arrivés, que vous accueillerez vos invités en couple. Ensuite, l'un de vous restera avec les personnes déjà présentes. Vous  présenterez, si nécessaire, ces premiers invités à celui qui partage votre vie :

"Julien, je voudrais te présenter Isabelle qui travaille avec moi depuis 3 mois et son compagnon (mari), Pierre."

Je ne peux résister à l’envie de vous donner ci-dessous une phrase que je cite régulièrement dans mes cours et qui vous donne l’image de ce que devrait être un dîner que vous organisez :

"Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur tout le temps qu’il est sous votre toit." Brillat-Savarin, Physiologie du goût, 1848.

Installez vos invités autour de la table du salon au fur et à mesure qu’ils arrivent et proposez-leur une boisson (attention à prévoir assez de sièges).

Lorsque l’on  vous apporte des fleurs, remerciez et excusez-vous pour vous absenter le temps de dresser les fleurs dans des vases que vous aurez déjà sortis à l’avance. Ce qui vous évite de courir dans tout l’appartement à la recherche du placard où vous avez entreposé vos vases. Si c’est un paquet enveloppé, informez la personne que vous l’ouvrirez à la fin du repas. Si vous n’êtes pas nombreux, vous pouvez les ouvrir au fur et à mesure et n’oubliez pas de remercier chaque invité.

Si, pour certaines personnes, les présentations sont faciles à faire, elles peuvent être plus difficiles à faire pour d’autres.