Pour les escaliers, la déco est en marche !

Les escaliers sont encore un terrain un peu oublié de la décoration d'intérieur. Les possibilités sont pourtant infinies et l'effet garanti ! Voici quelques pistes pour faire de ces simples lieux de passage de vrais objets de curiosité, de la plus sobre à la plus plus audacieuce, avec à la clé une véritable ascension déco !

Pour un escalier harmonisé, un soubassement aligné

Il existe une idée toute simple pour ne pas oublier la cage d'escalier dans sa décoration d'intérieur. Il s'agit de reprendre une couleur déjà déclinée et de créer une ligne au mur qui suivra celle des marches. On peint alors soit une large bande, soit le soubassement complet jusqu'à environ 110 cm du sol. A adapter en fonction de la hauteur sous plafond. Il faut garder une proportion d'environ un tiers, deux tiers pour un rendu équilibré.

Pour un escalier réveillé, un garde-corps égayé

Il est possible d'intégrer complètement un escalier à son intérieur en en peignant simplement le garde-corps et la main courante. Cette astuce permet de donner un aspect déco aux modèles d'escaliers les plus simples et est très facile à appliquer. Nul besoin de l'intervention d'un professionnel, c'est une opération vraiment accessible à tous et rapide à réaliser.

Pour un escalier inspiré, un nez de marche customisé

Plus technique mais tellement spectaculaire, on peut imaginer de souligner "les nez de marche", c'est-à-dire l'angle en saillie de la contremarche. Je préconise vivement d'utiliser de petits carreaux de verre de toutes les couleurs. Mais il faut le faire en même temps que l'application d'un revêtement, comme un béton brut par exemple, pour que l'ensemble soit bien "à fleur" et ne crée par de reliefs ou décalages dangereux dans un escalier.

Pour un escalier "starisé", des contremarches dévoilées

Enfin pour un escalier qui tient le premier rôle de votre déco, il est possible d'habiller complètement les marches en colorama (une couleur par marche à réaliser avec une peinture de sol) ou comme un tapis en trompe-l'œil. Pour un rendu plus subtile, on se contentera des contremarches (partie verticale entre deux marches). Tout est possible : peinture unie, peinture à effets, papiers peints vieillis ou plus pop, papier journal, jeu de motifs, selon votre goût et le style de la maison. Cette méthode est tout simplement sublime.

Maintenant que le dessus de l'escalier est paré, attention à ne pas négliger les murs, souvent l'emplacement idéal des galeries de photos familiales, et le dessous, très pratique pour optimiser les rangements !

Et aussi : dossier spécial Escalier

Image © Cécile Debise/Journal des Femmes