Qu'est-ce exactement qu'un architecte d'intérieur ? Deuxième partie : fonction

Quelle est la différence entre un architecte et un architecte d’intérieur ? Ou encore, quelle est la différence entre un décorateur et un architecte d’intérieur ? Ce sont là des questions récurrentes dont je vous donne aujourd’hui des éléments de réponses.

Quelle est donc la fonction de l’architecte d’intérieur ?

Chaque corps de métier est bien différent et a ses propres spécialités. Par ailleurs, chaque "corporation" aura tendance à se définir à sa manière en se considérant comme appartenant à une classe supérieure à celle de ses concurrents ! Je vais donc essayer de vous décrire ces métiers en toute objectivité.

Tout d’abord, ce sont des métiers étroitement liés certes, mais aussi très complémentaires qui peuvent s’apporter beaucoup. Tous ont pour ambition d’améliorer le cadre de vie, tout en répondant aux contraintes et attentes du maître d’ouvrage. Cependant, un décorateur, un architecte d’intérieur et un architecte ne vont pas avoir la même approche d’un projet. En effet, c’est souvent qu’architectes et architectes d’intérieur sont amenés à collaborer au sein d’une même équipe, en ayant chacun des domaines d’intervention différents. Mais bien souvent, sur un petit projet, la frontière entre ces trois secteurs d’activité est ténue et, de ce fait, une même personne peut être amenée à traiter le projet dans sa globalité (bâti/aménagement intérieur/décoration).

1 - Le décorateur

Il a suivi une formation de deux à trois ans qui lui permet de créer des ambiances, d’associer des matériaux. Il possède aussi de bonnes connaissances d’histoire de l’art et du design. Le décorateur peut aménager des espaces intérieurs, ou les rénover, à condition de ne pas modifier la structure du bâtiment. Il a aussi la capacité de dénicher des meubles et objets anciens ou originaux qui participeront à l’atmosphère du lieu.

2 - L’architecte d’intérieur

Tout comme le décorateur, il possède de solides connaissances d’histoire de l’art, de l’architecture et du design.

La formation d’architecte d’intérieur dure cinq ans. Il étudie les questions de normes sécuritaires et réglementaires correspondant aux espaces qu’il va aménager. Il est habilité à réaliser des constructions pouvant aller jusqu’à 170 m². Pour les surfaces supérieures, il collabore avec un architecte.

L’architecte d’intérieur et l’architecte n’abordent pas les projets sous le même angle. L’architecte conçoit l’espace dans sa globalité (par exemple, un immeuble entier). L’architecte d’intérieur se concentre sur les espaces intérieurs et s’y projette.

L’architecte d’intérieur pense "volumes, lumières" comme un architecte mais il pense également "coordination des matériaux et couleurs", puisqu’il conçoit l’intérieur jusque dans ses moindres détails…

Souvent comparé à un décorateur, ses champs d’interventions sont plus vastes que celui-ci qui intervient principalement chez le particulier (l’architecte d’intérieur intervient beaucoup dans le secteur tertiaire, les hôpitaux, l’intérieur de bâtiments publics), et ses gestes sont plus architecturaux (modifications des espaces et des volumes architecturaux, interventions au niveau des façades, ouvertures de murs porteurs, etc.).

3 - L’architecte

L’architecte a une formation plus technique (beaucoup plus de mathématiques), comprenant des cours de résistance des matériaux plus poussés car il ne travaille pas à la même échelle. Il est diplômé après cinq années d’études pour le cycle normal, auquel s’ajoute une spécialisation. Il intervient souvent à plus grande échelle que l’architecte d’intérieur : il a pour vocation de construire des bâtiments.

Ces métiers se recoupent puisque les demandes et les préférences des clients sont très variées : espace (résidences, commerces…), design, communication (décor, graphisme…). C’est donc très souvent que ces professionnels peuvent être amenés à avoir une double casquette : architecte d’intérieur/décorateur, architecte/paysagiste, designer, etc.


Image © auremar - Fotolia.com