Une table fleurie pour le 1er Mai

Le 1er Mai fait bientôt son come back et, avec lui, la ville lumière de Paris et les petites clochettes blanches se sont invitées à ma table.

Une nappe grise dénichée en soldes à Eurodif il y a un an, assortie d'un chemin de table improvisé (bout d'étoffe Eurodif) donnent d'emblée à cette table une note raffinée et chic.

Les petites plantes blanches (Truffaut) dans des pots/coeur en zinc (Casa), ainsi que le muguet (Truffaut) disposé dans une rangée de petits paniers en osier (récup' brocante), renforcent l’effet de raffinement dégagé par la nappe et les couverts.

Les coussins d'invités, fabriqués maison par la méthode du transfert, apportent un côté rétro et désuet aux assiettes dentelées blanc cassé de Maisons du Monde. Les serviettes sont serties d'un coussin maison représentant la tour Eiffel. Les porte-couteaux sont fabriqués maison (cf. ma chronique précédente). Des tours Eiffel en papier mâché ont été peintes en gris pour rappeler la nappe en la rehaussant.

Un coeur en osier teinté gris (Casa), une vieille carte rétro de Paris avec des amoureux, ainsi qu'un coussin représentant la Fée Muguet (transfert maison), une tour Eiffel (achetée dans un magasin de souvenirs) : tout symbolise Paris, l’amour et le 1er Mai.

En rappel, à l'autre bout de la table, un second modèle de cœur en osier avec une carte rétro et un joli coeur brodé par une amie renforcent le côté « fleur bleue » de cette table.

Cette table, bien imprégnée de l'esprit de Paris, de romantisme et de fraîcheur, peut facilement être reproduite avec quelques jolis bouquets de muguet rapportés d'une promenade champêtre, quelques touches personnelles de déco et quelques tours Eiffel ou souvenirs de Paris, glanés au hasard de vos balades dans la capitale, pour la petite touche parisienne.

Et aussi : dossier spécial Art de la table

Images © Dominique Rowe