Et si nous regardions le monde des galeries autrement ?

Les Français boudent les galeries d'art et, contrairement à nos amis d'Europe du Nord, rechignent à faire entrer des oeuvres d'art dans leur intérieur. Cinq conseils pour dédramatiser sa relation à l'art et découvrir le plaisir des galeries !

Aurélie Filippetti, nouvelle ministre en charge de la culture et de la communication, et plus globalement le gouvernement Hollande, entendent bien favoriser l’essor de l’art et de la culture, et c’est tant mieux !

Espérons que ces belles déclarations seront suivies d’effets.

En ce qui me concerne, je milite pour qu’à l’instar de nos amis belges ou britanniques, l’art entre partout. De notre maison à notre bureau, et ne soit plus réservé à quelques happy few. Pourquoi ? Parce que l’art permet de se remettre en question, de rêver, d’avancer - sans art pas d’avenir pour l’homme !

Et pourtant, bien que la fréquentation des musées s’envole et que les initiatives se développent au collège comme dans les programmes des musées dédiés aux familles, des freins subsistent quant à l’achat de peintures, sculptures ou autres photographies d’art. Ainsi, force est de constater en France que, quelque soit notre niveau social et notre pouvoir d’achat, beaucoup d’entre nous n’osent toujours pas franchir la porte d’une galerie d’art.

Galeries trop poussiéreuses ? Galeristes trop élitistes ? Snobisme et chasse gardée de quelques privilégiés ? Peu importent les raisons du phénomène, mon propos sera plutôt de chercher des solutions et de mettre en exergue au moins cinq bonnes raisons pour changer d’état d’esprit et ne plus jamais bouder les galeries.

Pourquoi regarder autrement les galeries à partir d’aujourd’hui ?

  1. Parce qu’une galerie d’art, c’est d’abord un lieu d’exposition gratuit qui permet souvent de croiser l’artiste ou tout au moins de bénéficier d’une visite VIP au cours de laquelle le galeriste explique les œuvres et la démarche de l’artiste, sa technique mais aussi sa recherche et son inspiration. Bref, un bon moyen de se faire plaisir, de développer sa culture générale et de découvrir de nouveaux talents gratuitement.
  2. Parce qu’une galerie, c’est avant tout une simple boutique. Certes qui vend des œuvres d’art mais boutique quand même. Vous êtes chez un marchand d’art et dans le mot marchand il y a bien la notion de vente. Vous avez donc le droit de poser des questions, de demander les prix. Vous êtes le client et avez droit à tous les égards que cela suppose… Le sens de la relation client s’applique aussi aux galeristes et autres marchands d’art… Vous avez droit aux meilleurs traitements et relation client, d’autant plus que vous êtes dans le domaine de l’art et du luxe… Alors foncez et ouvrez la porte.
  3. Parce qu’il n’y a pas de questions stupides. Quand vous allez acheter votre baguette de pain et que vous hésitez entre le Pagnol, la tradition ou la céréale, vous osez demander la différence et ne vous excusez pas pour autant de ne pas être boulanger. Dans une galerie, c’est pareil ! Inutile d’avoir un doctorat d’histoire de l’art en poche ou de savoir théoriser sur les différents courants artistiques pour éprouver de l’émotion face à une œuvre. Allez-y, regardez et laissez libre court à votre imagination et à vos émotions. L’art est fait pour être diffusé, largement !
  4. Parce qu'être dans le fichier de la galerie, c’est avoir accès à des moments privilégiés comme des vernissages autour d’un verre et  en présence de l’artiste : une façon conviviale et plaisante de découvrir l’art autrement.
  5. Parce que fréquenter des galeries, rencontrer des artistes, découvrir des œuvres d’art, c’est une façon de se décentrer, de regarder le monde par un autre prisme, c’est s’autoriser à rêver, c’est être avant-gardiste, dans la tendance… Bref, ça fait du bien à l’âme.

Que vous ayez envie de décorer votre appartement, de vous constituer une collection d’œuvres d’art, d’investir et défiscaliser par l’art… ou que vous ayez simplement envie de faire briller vos yeux régulièrement, n’hésitez plus et promettez-moi une chose : désormais, vous n’hésiterez plus à franchir le seuil d’une galerie.