Une table "conte de fées"

Je vous propose aujourd'hui une table "conte de fées". J'ai d'abord écrit le conte qui me trottait depuis un moment dans la tête, puis je me suis amusée à transcrire ce conte dans une déco de table qui lui soit le plus fidèle possible. Je vous livre en premier le conte et ensuite, vous dévoile, dans le même article, la table dressée et expliquée dans ses moindres détails.

Les fées-lavandières

Il était une fois six fées-lavandières dont la mission était de laver tout le linge sale de la population de leur petite communauté. Il y en avait du travail car je ne vous dis pas dans quel état on leur déposait les vêtements et beaux atours dans cette petite bourgade. Sous l'action des fées et sous la caresse de leurs mains expertes, le linge se transformait en pièces immaculées. Et comme les fées ne font jamais rien à moitié, toutes les mauvaises actions et les jurons qu'avaient pu perpétrer ou proférer les propriétaires de ces vêtements, eh bien, tout cela se transformait, comme par magie, en bonnes actions et mots d'amour, le tout livré sous 24 heures par les fées besogneuses.
Mais voilà, dans tout conte, la vie n'est pas pavée de roses et donc, un jour, une méchante fée qui passait par là mit fin à tout cela et jeta un sort aux fées-lavandières qui, bien peinées, virent le linge se réduire en cendres et les jurons et mauvaises actions devenir pis que pendre ! Elles essayèrent bien quelques coups de baguette magique, quelques potions et contre-sorts mais rien n'y fit.
Alors elles se rendirent chez Merlin l'Enchanteur. Seul un homme, c'est bien connu, peut résoudre les histoires et chamailleries entre femmes.
Pour trouver une solution à ces querelles entre fées et sorcière, il fallait bien un enchanteur. Merlin parvint à lever le sort de la sorcière mais non sans mal. En récompense, les fées-lavandières promirent de lui laver son linge sale jusqu'à la fin de sa vie.
Maintenant, je vous laisse deviner la morale de cette histoire...
La morale que j'ai trouvée, moi, c'est qu'on a toujours besoin de quelques éléments masculins dans une communauté. Vive la mixité !

La table

J'ai dressé ma table sur une nappe blanche brodée. En chemin de table, j'ai disposé un rideau en mousseline rose. Une idée à noter : les rideaux (opaques ou voile) sont souvent une bonne solution pour les nappes de fortune. Ils sont souvent moins chers que les nappes et peuvent très bien les remplacer.
Le chemin de table se compose d'un petit récipient blanc et rond en verre qui symbolise le point d'eau où les lavandières-fées viennent laver leur linge. Devant le récipient, les lettres LOVE sont là pour rappeler tout l'amour dispensé par les fées.
De part et d'autre du lavoir, se trouvent deux compositions florales maison (fleurs de la ferme-cueillette de Jumeauville) dans lesquelles j'ai disposé une tige de bambou. J'ai noué un fil à chaque extrémité et deux petites fées qui surveillent le lavage du linge. J'ai accroché à cette ligne des petits vêtements de poupée Barbie que la petite amie de mon fils m'a prêtés pour l'occasion. N'hésitez pas à aller vous approvisionner dans le coffre à jouets de vos enfants.
Sur la table, six petites fées de ma collection personnelle (j'aime les personnages de légende) et une méchante fée se sont rassemblées. Une source d'approvisionnement en matière de déco de table : vos placards ! Ils regorgent de trésors insoupçonnés pour vos tables. N'hésitez pas à les mettre en scène. Merlin l'Enchanteur n'est pas représenté, il n'était pas encore intervenu dans le conte !...
Dans l'assiette de chaque convive, une serviette rose fuchsia décorée d'un papillon et d'un ruban de dentelle ainsi qu'un cœur fabriqué maison (tissu Liberty fleuri recouvert d'un cœur en dentelle - bout de rideau découpé). Les porte-couteaux sont des biscuits de Reims, un petit clin d’œil à mes origines.
Près de l'assiette, une petite tasse trouvée en brocante remplie de roses trémières du jardin.
Voilà une table ludique et poétique que vous pouvez vous amuser à dresser pour un goûter d'enfants. Puisez dans le registre des contes pour enfants déjà écrits si vous ne vous sentez pas la fibre d'un conteur. Il y a tant de jolis contes qui peuvent donner lieu à de belles tables les illustrant : Le Petit Chaperon rouge, Le Chat botté, etc.

Images © Dominique Rowe