Les tendances nous font-elles faire n’importe quoi ?

Lors d'un rendez-vous, une de mes clientes voulait absolument optimiser et "agrandir" l’espace mais sans supprimer aucune des pièces. C’est une demande récurrente parmi mes clients. Je lui ai alors proposé ce qui plaît bien en ce moment : une salle de bains ouverte. Cela aurait en effet permis de casser une cloison d'une salle de bains trop grande pour mieux redistribuer l'espace et créer plus de rangements. Mais lorsque ma cliente, avec des yeux tout ronds, m'a répondu "Et puis quoi encore ? Et pourquoi pas des toilettes au milieu du salon, c’est la mode ça aussi ?!", je me suis alors demandé pourquoi pas, en effet. Et si les tendances nous faisaient faire des choses stupides...

Oui, les tendances nous font-elles faire n'importe quoi ?

Après mûre réflexion, j’en ai convenu que non. En tant que professionnelle - et c’est aussi le cas pour les passionnés de l’architecture et la décoration, je m'intéresse aux dernières réalisations et tendances ; et donc forcément celles-ci nous influent.

Mais chacun ses goûts et son style et nous ne prenons de l’actualité que ce que nous pensons être le meilleur. Nous allons garder en mémoire une couleur qui nous aura touchés, un geste architectural, sans pour autant perdre notre style et notre  personnalité, architecturalement parlant. (Toutefois, et c’est là la différence, en tant que professionnels, nous essayons de retranscrire au mieux la personnalité des futurs occupants de l’espace à aménager et non la nôtre. Nous nous contentons de placer notre savoir-faire au service de la personnalité de nos clients.)

Mais si les tendances nous influencent, nous pouvons aussi influencer les tendances. En effet, elles sont là pour répondre à nos envies du moment, pour répondre à nos besoins. C’est le reflet de notre style de vie. Elles évoluent avec les mœurs. L’architecture vie, change et s’adapte au même titre que la société.
Actuellement, les espaces sont ouverts, les cuisines, les salles de bains aussi. Cela peut s’expliquer par le fait que nous devenons moins pudiques, que nous restons plus tard au travail et qu’en rentrant, nous n’avons  pas envie de nous isoler dans la cuisine mais de partager et de profiter de notre entourage.

Les architectes répondent à une évolution et à un changement des modes de vie, ce qu’on appelle communément tendances. En conclusion, je ne pense pas que la mode nous fasse faire n'importe quoi, elle répond aux envies du moment. Même si ces envies ne sont pas toujours les mêmes pour tout le monde !

Images © Audrey d'Humilly