Béton ciré : comment avoir un superbe sol

Avec le succès croissant du béton ciré, il y a parfois des "trucs" à mettre en application pour éviter bien des déconvenues comme par exemple un spectre hideux sous un béton ciré, inéluctable lorsqu'on ne dépose pas les carreaux sauf si... Je vous donne mon petit secret.

Le sol de cette entrée était recouvert d'un carrelage blanc ordinaire. La propriétaire voulait limiter les frais, déjà considérables pour une rénovation totale de l'appartement. En conséquence, nous avons évité de faire sauter les carreaux de faïence sauf ceux qui bougeaient, que nous avons recollés avec soin.

Dans un premier temps, nous avons poncé les carreaux de faïence après avoir éliminé toutes les saletés. Puis, nous avons eu recours à de la colle à carrelage pour combler les joints du carrelage qui s'étaient creusés avec le temps en débordant sur le carreau avec un couteau à enduire. Cette opération doit être faite avec application. Nous avons bien laissé sécher la colle puis avons à nouveau poncé et aspiré l'entrée avant d'appliquer un béton particulier adapté à chaque chantier et à chaque budget.

La colle à carrelage est très économique et surtout permet d'économiser du béton. Elle permet de combler parfaitement les interstices et d'éviter les spectres qui peuvent apparaître à certains endroits sous la dernière couche de béton. Ensuite, nous avons passé la première couche de béton ciré, puis la seconde, et avons bien laissé sécher avant de ponçer légèrement puis d'appliquer du bouche-pore, ainsi que les deux couches de vernis préconisées. Enfin, nous avons terminé par la cire que nous customisons.

http://www.fleurdebeton.com

Et aussi :

Images © Claudia Gauthier