La verrière, entre cloison et fenêtre

La verrière a longtemps été assimilée aux vérandas. Aujourd'hui, elle est désormais très présente dans nos intérieurs. A quoi sert-elle et comment est-elle utilisée ?

Il s’agit d’un vitrage de grande dimension ou une grande ouverture vitrée.

Comment est-elle utilisée ?

Dans nos intérieurs, la verrière est souvent utilisée à la place d’une cloison pour ouvrir et refermer un espace en même temps.

A quoi sert-elle ?

Une solution pratique
Comme une cloison, elle va fermer l’espace : la verrière peut séparer et délimiter les espaces
Le plus : elle permet d’isoler du bruit et d’empêcher les odeurs de circuler (cuisine) tout en gardant l’avantage des espaces ouverts.
Comme une fenêtre, elle a les mêmes avantages.

  • Elle ne va pas couper visuellement l’espace. 
  • Tout en délimitant les espaces, elle peut agrandir visuellement ceux-ci en apportant plus de perspectives et de profondeurs aux pièces.
  • Elle laisse passer la lumière naturelle.
  • Elle laisse également passer la chaleur. Le verre laisse évidemment passer la lumière et donc les rayons du soleil.
Le plus : plus de lumière naturelle = moins d’électricité pour éclairer !

Une solution décorative
La verrière s’installe dans nos intérieurs. Plus "tendance", il existe désormais un vaste choix de verrières.
Parmi les gammes existantes, vous trouverez des verrières de tout genre qui peuvent s’adapter à tous les styles d’intérieurs :

  • des verrières sur mesure en bois : style contemporain, style haussmannien
  • des verrières en métal style atelier
  • des verrières dessinées par des designers, qui peuvent associer divers matériaux comme plâtre et métal
Le verre peut également être l’élément fort de la verrière : à motifs, coloré… Il existe dans ce domaine une large palette de produits verriers qui peuvent conférer un style unique à votre verrière.
La verrière présente l’avantage de structurer les volumes en s’adaptant au style recherché.

Une solution de compromis
Parfois, pour réagencer les volumes, la meilleure solution consiste à ouvrir l’espace, abattre des cloisons, dans le but d’agrandir les pièces et de les rendre plus lumineuses. Pour ceux qui ne sont pas tentés par une cuisine totalement ouverte sur le salon par exemple, mais recherchent avant tout un intérieur plus lumineux, la verrière intérieure est alors un excellent compromis.

Où l’utilise-t-on ?

Dans une cuisine
C’est souvent la cloison entre la cuisine et le salon ou salle à manger qui va être modifiée. Ce sont en effet les cuisines qui ont le plus évolué dernièrement et où il est désormais souhaitable d’ouvrir l’espace. Cette séparation permet d’être isolés du bruit et des odeurs de la cuisine tout en la rendant ouverte visuellement comme une "cuisine américaine".

Dans une salle de bains
La verrière peut aussi être adaptée aux salles de bains. On l’utilise à ce moment-là généralement de toute hauteur lorsqu’il s’agit d’une salle de bains intégrée dans une suite parentale. Cette solution ouvre l’espace en conservant l’impression d’espace, et tout en délimitant nettement l’espace bain. Lorsque la salle de bains est indépendante et peut donner sur un couloir par exemple, il faut envisager une conception différente dans le but de préserver votre intimité : soubassement, verre dépoli, teinté, etc.

Dans une pièce d’appoint
La verrière peut servir de cloison à un espace précis qui se veut isolé tout en ayant pleine visibilité sur le reste d'un intérieur : un coin bureau par exemple ou un espace lecture… Tout est possible !

Exemple de réalisation
Ici, c’est la cloison entre le dégagement de l’entrée et la cuisine et le séjour qui a été abattue et remplacée par une verrière. La cuisine ayant déjà été ouverte sur le salon, le propriétaire souhaitait tout de même conserver une entrée, pour ne pas avoir l’impression de vivre dans un studio avec une pièce unique.

Ce couloir gagne ainsi énormément en lumière et la cloison remplacée par une verrière confère une impression de profondeur à l’ensemble de l’intérieur comme si cet espace était doté d’un volume supplémentaire.
Cette verrière a été réalisée en bois, dans un souci d’économie. Peinte en blanc de la même couleur que les murs, elle sépare l’espace sans le couper.
La verrière est montée sur un soubassement en carreaux de plâtre qui arrive à la hauteur des plans de travail de la cuisine et permet de créer un rangement en partie basse, qui sert ainsi de console (meuble vide poche et rangements à chaussures) côté entrée.

Et aussi : découvrez des ambiances avec verrière, pour un intérieur ouvert et lumineux.

Image © Audrey d'Humilly