Matelas, couette et oreiller : comment les nettoyer

Le printemps arrive ! Profitez des beaux jours pour aérer, nettoyer et mettre un peu d’ordre dans votre home sweet home et, en premier lieu, dans la chambre qui, durant l’hiver se transforme souvent en un cocon douillet surchauffé et peu ventilé. En plus de ranger, laver le sol et les vitres, n’oubliez pas de prendre soin de votre literie. Bien entretenue, elle est garante d’un sommeil confortable et donc réparateur.

Quelques recommandations sont à prendre en compte :

Les oreillers

Même si vous changez régulièrement vos taies, les oreillers eux-mêmes doivent être nettoyés pour éliminer les sécrétions corporelles ou les acariens qui s’y logent. Passez-les au lave-linge, programme délicat avec une lessive standard en poudre, liquide ou tablette en suivant les instructions indiquées sur le paquet pour la quantité. A 40°C ou 60°C pour la majorité des fibres, à 95°C pour les fibres Dacron®95°C qui supportent d’être bouillies. Attention, certaines fibres synthétiques telles que les microfibres conçues pour un maximum de confort (Suprelle®Micro, Suprelle®Memory, Comforel®Cocoon) sont plus délicates à entretenir et nécessitent d’être lavées à 30°C en programme laine, en plaquant bien l’oreiller contre la paroi du fond de votre machine. Positionnez l’essorage au maximum. Lavez vos oreillers par paire ou ajoutez du linge de lit ou des serviettes selon la capacité de votre machine. Cela permettra d'éviter trop de mouvements à l’intérieur du tambour lors de l’essorage, qui pourraient générer des déformations du garnissage. Assurez-vous que les oreillers sont bien rincés et qu’il ne reste pas de résidus de lessive. Vous pouvez ensuite les mettre au sèche-linge à température modérée (maximum 60°C). N’hésitez pas à ajouter deux ou trois balles de tennis qui permettront aux oreillers de retrouver tout leur gonflant. Si vous préférez les faire sécher à l’air libre, retournez-les régulièrement pour ne pas faire stagner l’humidité. Dans tous les cas, pour être sûre de ne pas vous tromper, regardez les indications de lavage et séchage mentionnées sur l’étiquette.
En revanche, si vos oreillers sont jaunis, tout plats ou amalgamés, il est temps d’en changer ! En règle générale, pour plus de confort et d’hygiène il est bon de renouveler son oreiller tous les trois ans. Ensuite le produit perd 25 % de ses qualités initiales. A noter, pour les plus économes, certaines fibres synthétiques telle que Dacron®Extralife ont été conçues pour permettre aux oreillers de rester moelleux et gonflants au-delà de trois ans.

La couette
Une couette se lave de la même manière qu’un oreiller mais veillez à vérifier que sa taille est adaptée à la capacité de votre machine. Vous pouvez laver des couettes jusqu’à 200 cm x 200 cm dans une machine de 5 kilos. Pour une couette de 220 cm x 240 cm ou plus, une machine de 7 kilos est nécessaire. Tout comme pour vos oreillers, observez-la. Si elle est jaunie, auréolée ou tâchée, si elle vous semble plus lourde, moins gonflante et moins chaude. Si vous avez l’impression que le garnissage est inégal, prévoyez d’en acheter une nouvelle. Les couettes ont une durée de vie de près de cinq ans. Si vos oreillers ou votre couette sont garnis de plumes ou de duvet, il est déconseillé de les laver ou de les sécher en machine, sauf indication contraire du fabricant. Afin d’éviter que les plumes se tassent ou conservent de l’humidité qui pourrait entraîner l’apparition de moisissures, il convient de les faire laver par un professionnel (laverie ou pressing).

Le matelas

Pour déloger la poussière et les acariens qui ont pu y prendre place, aspirez soigneusement chaque centimètre carré de votre matelas. Retournez-le avant de le replacer sur votre lit pour éviter qu’il ne se déforme. Certains matelas ont d’ailleurs un côté été et un côté hiver identifiables par une étiquette. S’il y a des taches, frottez avec une éponge et de l’eau savonneuse, puis laissez sécher. N’hésitez pas à investir dans une alèse qui protégera votre matelas contre les salissures et évitera que l’humidité due à votre transpiration pénètre à l’intérieur. De manière plus régulière, pensez à aérez votre chambre quotidiennement tout comme votre literie en ouvrant bien les draps et en secouant vos oreillers et votre couette.

Image © Dacron®

®Marque déposée de Invista utilisée sous licence exclusive par ADVANSA