L'environnement extérieur en Feng Shui

Son influence sur les lieux de vie.

Le Feng Shui est célèbre en Occident pour son extraordinaire capacité à transformer en termes d'harmonie énergétique les résidences personnelles et les locaux professionnels. Toutefois, il me semble indispensable de souligner que le Feng Shui s’intéresse autant à l’environnement extérieur qu’à l'intérieur. La situation géographique de l’habitation (mer, campagne, montagne, ville) et sa localisation éventuelle par rapport à la route, les autres maisons ou bâtiments aux alentours, exercent une forte influence sur l’énergie des lieux. L'énergie d’une montagne ou d’un lac n’est évidemment pas la même qu’un ensemble de petits pavillons ou de cours d’eau.

Le Feng Shui identifie cet environnement sous forme d’animaux symboliques qui ont pour fonction de protéger l’habitation, renforcer le favorable et amoindrir le néfaste : derrière l’habitation se trouve la Tortue Noire et devant, le Phénix Rouge, de  chaque côté, à l'Est le Tigre Blanc et à l’Ouest le Dragon Vert. Voici donc la configuration idéale en Feng Shui :

Dans les régions urbanisées, les montagnes ou collines sont remplacées par des immeubles ou des bâtiments, les rivières par des routes… Néanmoins les quatre animaux du Feng Shui sont indispensables pour bénéficier d’une énergie favorable puisque l’extérieur a une influence de 70 % sur les résidents. 

Aussi suis-je très attentive à l'environnement extérieur lors de mes interventions Feng Shui, même si mon travail consiste à améliorer la circulation énergétique intérieure.