Canapé en cuir : bien le choisir

Pour un bon canapé en cuir, il y a quatre règles à respecter à la lettre. Le cuir, son épaisseur, la structure et le prix.

Vous êtes perdue dans la jungle des marchands de canapés et ne savez plus comment vous orienter pour choisir votre futur canapé...
L’idée première est de connaître les dimensions et la disposition que vous souhaitez donner à votre pièce avec votre nouveau canapé ou vos nouveaux canapés. De manière générale, je conseillerais plutôt les canapés en cuir, plus faciles d’entretien que les canapés en tissu. Même si, et je vous entends déjà, "le cuir est froid l’hiver et chaud l’été". Eh bien non !
Pour certains canapés en cuir dont le traitement du cuir est haut de gamme, vous n’aurez pas ce souci. Par exemple, veillez à ce que votre canapé ne soit pas en PVC ou bycast (imitation cuir) car pour le coup, ça colle et rien n’est plus désagréable. Vos dimensions sont prises, vous hésitez maintenant parmi plusieurs canapés en cuir. 
Voici mes conseils ; ils peuvent être appliqués à votre futur canapé mais aussi canapé d’angle, canapé relax, etc.
  1. Le canapé doit être 100 % cuir. Bannissez les canapés en cuir + croûte de cuir, en cuir + bycast (c’est de la croûte de cuir avec une pellicule de plastique), en cuir + PVC (communément appelé plastique, oui cela existe aussi malheureusement sur les canapés…) et toutes les compositions qui n’indiquent pas explicitement canapé 100 % cuir sur tout le canapé. Les côtés et le dos sont aussi importants que le reste du canapé. Si votre canapé n’est pas tout en cuir, le rendu général du canapé ne sera pas uniforme et il se peut même que la croûte de cuir (ou bycast ou PVC) ne soit pas de la même couleur ni du même grain que le cuir.
  2. Le canapé doit être en bois massif. Évitez les bois tropicaux, les canapés dont la structure est en bois reconstitué uniquement (panneaux de particules, multipli, aggloméré, etc.). Une bonne structure de canapé est la garantie de la longévité de votre canapé en cuir.
  3. Le canapé doit être recouvert de "vrai" cuir. Évitez les cuirs trop fins. Un cuir trop fin (moins de 1,3 mm) est un cuir qui a été coupé dans le sens de l’épaisseur afin de faire de la croûte de cuir (pour la partie inférieure) et un cuir bas de gamme (pour la partie supérieure). Mon avis est que les cuirs trop fins servent à certains fabricants à utiliser deux fois la même peau et à faire des canapés très bas de gamme.
  4. Le canapé doit avoir un prix. Un prix rassurant, gage de qualité. La qualité a un prix pour tout et cela est le cas aussi pour votre futur canapé. Un canapé 100 % cuir doit vous coûter 1 000 euros minimum et 2 500 euros maximum. Un canapé moins cher est un canapé bas de gamme dont la qualité a été rognée pour baisser le prix. Un canapé trop cher est un canapé mal négocié ou un canapé dont les prestations sont vendues trop chères.
Naturellement, évitez tous les canapés dont la description est évasive sur l'un des trois premiers points. Vous avez maintenant les premières armes pour bien choisir votre canapé. Même si cela est une question de feeling, attention de bien respecter les quatre points clés.

Et aussi : dossier Canapé

Images©Canapé Show