Tout savoir sur les portes coulissantes

Pratique et décorative, la porte coulissante permet de séparer vos pièces tout en optimisant l’espace. Mais face à au vaste choix de portes que vous pouvez trouver dans le commerce, comment être sûr de bien la choisir ?

Le choix du matériau

La porte coulissante, qu’elle soit en applique ou à galandage, est un élément de décoration à elle seule. Alors réfléchissez d’abord pour savoir si vous voulez jouer la carte de la discrétion (porte à galandage ou en applique avec revêtement identique au revêtement mural), ou si vous préférez l’intégrer à votre décor, voire la rendre monumentale ! Le matériau dépendra de votre budget mais surtout de l’aspect esthétique et de la décoration que vous voulez mettre en place. Il existe des portes coulissantes en verre, bois, aluminium ou PVC… Sur le marché, tout existe !

  • Le bois donnera un aspect chaleureux et est durable (résistant). Il existe des versions avec revêtements stratifiés imitation bois qui confèrent une certaine chaleur tout en palliant aux inconvénients du bois (plus cher et demandant plus d’entretiens). Plusieurs finitions sont possibles, mat ou brillantes.
  • L’aluminium est peu utilisé dans les intérieurs. Il est léger et nécessite peu d’entretien, mais aussi plus froid et fin, il laissera passer le bruit et conservera moins la chaleur.
  • Pour laisser passer la lumière ou agrandir une pièce, préférez le verre ou le miroir. Transparent ou dépoli, fumé, coloré, sans tain, à motifs ou sérigraphie, les modèles sont nombreux. Le verre nécessitera cependant un peu plus d’entretien et les modèles sont souvent plus chers qu’en bois.

Et si parmi tout ceci vous ne trouvez pas votre bonheur, que vous cherchez des formes spéciales (courbes, demi-cloisons, etc.) ou des modèles plus originaux, pensez au sur-mesure. Avec rangements secrets, combinaison de  plusieurs matériaux, sérigraphies personnalisées… tout est possible !

En attendant que vous choisissiez la porte idéale, voici déjà ce qu’il faut savoir sur son fonctionnement, ses avantages et es différents systèmes commercialisés.

Gain de place et autres avantages

La porte coulissante permet de gagner de l’espace. Dans les petits espaces, c’est une solution que je recommande souvent pour les personnes qui essaient d’optimiser leur intérieur car cela libère l’emprise au sol. Cette solution ne s’adapte pas à toutes les ouvertures ni à tous les intérieurs. Il doit y avoir suffisamment de place latéralement (puisque le mouvement d’ouverture se fait le long du mur) car le parcours de la porte ne doit pas être gêné par aucun mur porteur ni aucun autre élément. La porte ne doit pas, par exemple, entraver une autre ouverture… Cette porte est prévue pour libérer de l’espace et assurer la fluidité de la circulation, non pas pour la compliquer !

Les portes coulissantes sont aussi une solution pratique pour les personnes à mobilité réduite.

On lui reproche souvent sa faible isolation phonique : en effet, elle isole généralement moins bien qu’une porte classique. Toutefois, il suffit de choisir des produits de qualité (et il existe aujourd’hui des modèles qui permettent de résoudre aisément ce problème). Par exemple, il suffit de monter parfois un peu en gamme ou de recourir à de simples solutions techniques (panneaux isolants ou simples joints périphériques).

Le prix n’est plus tellement un inconvénient puisqu’il existe aujourd’hui de nombreux modèles de portes coulissantes à prix très abordables dans les grandes enseignes.

Quel type de porte coulissante choisir ?

Une porte fonctionne avec plusieurs systèmes de fixation. Elle coulisse grâce à des rails qui peuvent être fixés au sol ou suspendus, et peut être posée en applique ou à galandage.

Les différents rails :

  • Les rails aux sols : c’est le système le moins cher. Idéal pour les placards. La porte fonctionne en circulant sur des rails fixés au sol. Attention, cela est à proscrire si vous ne prévoyez pas de l’utiliser comme porte de placard car elle pourra vous gêner au sol.
  • Les rails suspendus : contrairement aux portes coulissantes sur des rails au sol, les rails sont fixés au plafond (ou au mur). Le sol n’est ainsi pas abîmé (à prendre en compte pour un chauffage au sol par exemple) ; et les rails suspendus peuvent supporter des charges plus importantes. 

Les différentes poses :

  • La porte en applique : c'est la plus courante. C’est aussi la plus simple à installer. Cette porte coulissante reste visible et coulisse le long du mur. Son rail reste apparent ou se cache derrière un habillage. Ses avantages : elle est accessible pour les petits budgets et facile à poser. L’ouverture est totale. Ses inconvénients : la porte en applique prend de la place contre le mur en position ouverte. Il faut donc penser aux interrupteurs, tableaux ou meubles le long du mur où elle est posée. Ces portes peuvent aussi jouer le rôle de cloisons amovibles en multipliant les vantaux. Les rails sont alors posés sur le plafond ou sur le mur.
  • La porte à galandage (ou porte escamotable) : elle s’encastre dans le mur. Les vantaux disparaissent dans l’épaisseur de la cloison. Cette solution convient en construction neuve ou dans le cas de travaux de rénovation. Ses avantages : un gain de place optimal qui ne gêne donc pas l’élément de décoration ou de mobilier et une sensation d’espace et de lignes épurées. Ses inconvénients : son prix est plus élevé que les portes en applique et la mise en place est plus complexe et nécessite des travaux plus importants requérant une certaine précision. Lorsque la porte coulissante à galandage est télescopique (avec double rail), l’épaisseur de la cloison est par conséquent assez importante.

Des portes coulissantes sur mesure permettent de s’adapter à toutes les solutions ou demandes (fonctionnelles ou esthétiques) : semi-battantes, circulaires, etc.

Ces petits détails auxquels vous devez prêter attention lors de votre choix

Attention, les portes sont faites pour durer. Veillez à la qualité du rail qui doit supporter le poids du panneau choisi et à la qualité des roulettes (sans roulement à billes, elles risquent de s’user plus rapidement).

Prenez en compte l’utilisation que vous prévoyez pour votre porte coulissante. Si vous avez des enfants, pensez aux ralentisseurs pour éviter les claquements de porte ! Si votre porte coulissante présente une taille ou un poids important, vous pouvez l’équiper d’une motorisation ou d’un automatisme, ce qui est pratique pour les personnes à mobilité réduite (mais nécessite la mise en place du système par un professionnel).

Voilà, maintenant que les portes n’ont plus de secret pour vous, vous pourrez donner libre cours à vos envies !­­­