Panneau japonais : bien le choisir et l'installer

Vous désirez séparer un espace de vie en deux ? Misez sur le panneau japonais, très en vogue à l'heure actuelle. Ces parois coulissantes en voile semi-opaque originaires du pays du soleil levant sont idéales pour servir de cloison dans les petits espaces. Légères et solides, elles sont à la fois fonctionnelles et esthétiques. Voici des conseils pour bien choisir son panneau japonais et l'installer convenablement.

Panneau japonais : bien le choisir et l'installer
© Heytens

Rideau feng shui, le panneau japonais ? Pas seulement ! Qu'il offre ses transparences et sa douceur à nos portes, cloisons ou fenêtres, il se décline du traditionnel papier de riz aux bois les plus chics. À chacune sa préférence, pour une déco en toute quiétude hors des sentiers battus.

Des panneaux japonais pour tamiser la lumière

Les ancestraux "shoji" sont les spécialistes de la fenêtre déco. Lumière tamisée, intimité préservée et déco tout en douceur : papier washi ou papier de riz laissent passer la lumière en l'adoucissant et en protégeant des regards extérieurs. À la maison, le résultat prend tout son sens. Des angles adoucis et des couleurs zen pour une ambiance paisible ? Rideaux design et volets subtils, les panneaux japonais s'en portent garants. Un panneau japonais permet d'éviter la sensation d'étouffement qu'on peut ressentir lorsqu'on ferme une toute petite superficie. Modulables, les bandes peuvent glisser sur leurs rails et se superposer les unes sur les autres. On peut ainsi disposer selon le moment de la journée d'une intimité totale ou partielle.

La légèreté du matériau fait que les panneaux sont faciles à installer car ils pèsent peu sur le support (mur ou plafond). Les cloisons japonaises sont disponibles dans un large éventail de couleurs, de tissus et de motifs, ce qui vous permet d'obtenir un résultat correspondant parfaitement à vos attentes.

Les panneaux mesurent en général 2,60 mètres de long (à découper selon le cas) et sont peu larges (45 centimètres). Cela autorise de belles superpositions de tissus ou de couleurs. Unies ou à motifs, opaques ou transparentes, les bandes rivalisent d'originalité. Attention cependant à ne pas choisir de voilage à l'aspect plissé, qui manque trop de rigidité pour s'adapter à ce type de tentures.

Délimiter l'espace avec les panneaux japonais

Des panneaux japonais en bois exotique comme tableaux : design et élégante, l'astuce est bien connue des décorateurs. Plus sobres mais tout aussi branchés, les panneaux de papier translucides sont une jolie alternative. Touches colorées franches ou paravents discrets aux tons naturels, le panneau japonais joue le jeu, et peut également devenir cloison. Familier des lofts et des grands espaces, il sculpte les volumes comme les lumières et compartimente les intérieurs tout en douceur.

Quand le panneau japonais se fait porte coulissante

Le secret ? Choisir et installer un panneau japonais monté sur des rails, eux-mêmes vissés au sol et au plafond. Résultat, une porte coulissante aux lueurs subtiles, pour délimiter des espaces sans les isoler tout à fait. Placard, dressing ou simple porte : le panneau japonais est la solution idéale pour conjuguer avec art élégance et intimité.

Installer un panneau japonais : les étapes

Le panneau japonais coulisse sur un rail en aluminium qui peut comporter, au choix, entre deux et cinq voies.

  • Mesurez la longueur de l'espace qui va recevoir le rail pour choisir le nombre de bandes de tissus nécessaire.
  • Choisissez un mode de glissement solidaire (un panneau entraîne l'autre) ou libre (chaque pan se déplace séparément).
  • Placez une baleine de lestage au bas de chaque pan afin de rigidifier le tissu.
  • Deux modes de fixation de rail sont possibles : au mur ou au plafond. Pour séparer une pièce, la fixation murale sera privilégiée. Il convient de se munir des outils suivants : règle, niveau à bulle, perceuse, chevilles et tournevis.
  • Repérez l'emplacement du rail au crayon et vérifiez son horizontalité avec le niveau à bulle.
  • Percez sur les marqueurs.
  • Insérez les chevilles et vissez l'installation en aluminium au plafond.
  • Enfin, clipsez les panneaux japonais dessus.