Comment habiller une fenêtre ? A chaque fenêtre, sa fonction

rideaux de taffetas
Rideaux de taffetas © DR

Habiller judicieusement une fenêtre, c'est bien comprendre ses caractéristiques, son utilité et ses contraintes. En fonction de l'usage de la pièce, de l'exposition de la fenêtre, du vis-à-vis et du bruit, on va adapter le style, les matières et l'opacité de l'habillement.

Les contraintes des pièces

A chaque pièce, sa fonction et à chaque fenêtre, son utilité. Dans la chambre, par exemple, on va privilégier des rideaux occultants pour se cacher d'un éventuel vis-à-vis et se protéger de la lumière. Au contraire, dans le salon, le but sera de laisser entrer la lumière et de jouer avec elle de façon à la rendre plus douce en utilisant, notamment, des voilages légers. Les cuisines et salles de bains opteront en général pour des revêtements pratiques et résistants.

Matières et soleil

des volets intérieurs
Des volets intérieurs © DR

D'autre part, l'orientation de la pièce par rapport au soleil est aussi importante, notamment pour des expositions Sud. Recevant une forte dose de soleil, les textures se devront d'être résistantes, car des matières trop fragiles auront tendance à pâlir. Il faudra, de même, faire attention à l'emplacement des radiateurs.

De l'art de camoufler

Parfois, la vue d'une fenêtre n'a aucun intérêt et gagne à être cachée. Un vis-à-vis désagréable ou une vue importune peut facilement être tamisée par un léger voilage, qui permettra d'occulter ce désagrément tout en laissant passer un maximum de lumière. Les stores vénitiens ont aussi cette particularité de pouvoir être réglés de façon précise.

Enfin, des rideaux peuvent aussi n'avoir qu'une fonction décorative. Ils serviront ainsi de touche déco à la pièce, de camouflage d'un mur abîmé ou redresseront un encadrement déséquilibré. 

 

Sommaire