Gio Ponti : des créations entre tradition et modernisme

Architecte, auteur et enseignant, Gio Ponti a largement contribué au renouveau du design italien de l'après-guerre. Passionné par le travail des matières et le jeu des couleurs, cet artiste italien est attaché au style industriel mais n'en délaisse pas pour autant l'architecture.

Biographie

Date de naissance 18/11/1891
Lieu de naissance Milan
Pays Italie
Décès 16/09/1979

Un visionnaire en matière de design d'intérieur

Originaire du nord de l'Italie, Gio Ponti sort diplômé de l'Ecole polytechnique de Milan en 1921. Deux années plus tard, il est nommé directeur artistique de la manufacture de céramique Richard Ginori et apporte un souffle nouveau à cette fabrique. Sensible au design industriel, Gio Ponti met en place une production en série qui est un succès. Le style de cet artiste est résolument tourné vers le futur, tout en conservant un certain traditionalisme. Parmi ses créations, le lustre multicolore dessiné pour la verrerie Venini et la chaise "Superleggera" imaginée pour Cassina figurent parmi les plus célèbres. Il en va de même pour la machine à espresso "La Cornuta", créée pour La Pavoni, fabriquée tout en chrome et arborant une forme horizontale.

Des projets de grande envergure

En plus de son travail de designer, Gio Ponti a mené à bien de nombreux projets architecturaux dans le monde entier. Peu après l'obtention de son diplôme, il commence à travailler chez Emilio Lancia et Mino Fiocchi. Le jeune architecte réalise tout d'abord un ensemble de maisons à Milan appelées "Domuses". Suivront des bâtiments tels que l'Ecole de mathématiques de l'Université de Rome et le gratte-ciel Pirelli. Pour réaliser cette tour de 32 étages, Gio Ponti a collaboré avec l'architecte Pier Luigi Nervi. Les façades de la cathédrale de Tarente sont également l'oeuvre du visionnaire italien, de même que les façades du musée d'art de Denver et celles de Shui-Hing, un magasin situé à Hong Kong.

Un artiste impliqué dans l'évolution du design

Tout au long de sa carrière, Gio Ponti a oeuvré pour donner une nouvelle impulsion au design italien. Pour cela, il lance notamment la désormais célèbre revue Domus en 1928 et fait connaître le travail de nombreux architectes. De nos jours, cette revue est toujours une référence dans le monde de l'architecture et du design. À partir de 1925 et jusqu'à sa mort en 1979, Gio Ponti dirige la Biennale des arts décoratifs de Monza (devenue la Triennale de Monza) et parvient à en faire une manifestation reconnue et réputée sur le plan international.